Cameron Diaz est maman pour la première fois !

Cameron Diaz est maman. L’actrice américaine de 47 ans a annoncé la naissance de sa fille prénommée Raddix sur son compte Instagram.
© abacapress

Cameron Diaz commence l’année par une annonce surprise. Son mari Benji Madden et elle sont devenus parents

Cameron Diaz : un bébé pour commencer 2020

La star de Mary à tout prix a posté son message sur Instagram “bonne année des Maddens ! Nous sommes si heureux, bénis et reconnaissants de commencer cette nouvelle décennie en annonçant la naissance de notre fille, Raddix Madden. Elle est tout de suite entrée dans nos cœurs et achève notre famille”.

La jeune maman n’a pas publié de photo de la petite... et peu de chance de voir sa frimousse prochainement. L’actrice de Charlie's Angels précise “Bien que nous sommes fous de joie de partager la nouvelle, nous ressentons également un fort besoin de protéger l’anonymat de notre petite. Nous ne posterons donc pas de photos, et nous ne partagerons pas plus de détails si ce n’est qu’elle est vraiment vraiment mignonne !”. 


Une naissance mystérieuse

Une source a précisé au magazine People que la petite fille était née juste avant le Nouvel An à Los Angeles. Elle a précisé “Tu peux dire qu’ils sont juste les plus heureux. C’est vraiment émotionnel pour eux”.

En revanche, il n’a pas été révélé comment la petite est arrivée dans le couple marié depuis 2015. L’adoption ou le recours à une mère porteuse semblent les plus vraisemblables qu’une grossesse tardive. Plusieurs magazines américains remarquent que lors de ses dernières apparitions en novembre et décembre, la comédienne n’avait pas de "baby bump". 

L’interprète de The Mask et son époux, guitariste du groupe Good Charlotte, n’avaient jamais caché leur envie d’avoir un bébé. Ils auraient suivi par le passé plusieurs traitements FIV, et même  fait de l'acupuncture pour combler leur désir d’enfant.

FIV : qu’est-ce que c’est ?

La Fécondation In Vitro (FIV) est une des techniques utilisées pour les couples ayant besoin d’une assistance médicale à la procréation. Elle se déroule en plusieurs étapes. 

La stimulation des ovaires et le recueil du sperme

Lors d’une FIV, il est nécessaire de recueillir des ovocytes matures. Les ovaires des femmes doivent pour cela être stimulés avec des hormones. Grâce à ce traitement journalier, l’ovaire libère plusieurs ovocytes contre un lors d'un cycle naturel. Le sperme doit également être recueilli. 

La ponction

Lorsque la stimulation ovarienne est arrivée à son terme, une dernière injection est réalisée pour provoquer l’ovulation. Elle est généralement réalisée 36 heures avant la ponction des ovocytes. 

La ponction s'effectue ensuite en milieu hospitalier sous anesthésie générale légère ou locale. 

L'insémination

Les ovocytes à maturité et les spermatozoïdes les plus sains et mobiles sont mis en contact au sein d’un laboratoire. Si les spermatozoïdes sont altérés, il est possible d’en sélectionner un et de l’introduire directement dans l’ovocyte. En moyenne, 5 à 6 embryons peuvent être créés pendant une tentative.

Le transfert

Les embryons sont replacés dans l’utérus le jour, le lendemain ou encore 3 ou 5 jours après la ponction des ovocytes en fonction de ce qui offre les meilleures chances à la patiente.

Il est également possible de conserver les embryons non transférés par congélation. Ils peuvent ainsi être implantés jusqu’à plusieurs années après leur formation. Lors de la nouvelle tentative, ils sont tout simplement décongelés la veille ou le jour même du transfert.

Il est nécessaire d’attendre environ 12 jours pour savoir si la tentative a été fructueuse et avoir l’assurance qu’une grossesse se développe.

Pour limiter les risques de grossesse multiple, les équipes médicales préfèrent en France placer que deux embryons maximum dans l’utérus de la mère.


Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.