Calendrier vaccinal : un cru 2013 très allégé

© Istock

Concrètement, le cru 2013 du calendrier vaccinal est un événement : moins de vaccins pour tous, avec des rappels à âge fixe et plus espacés pour les adultes. Une vraie simplification qui était attendue et qui pourrait améliorer la couverture vaccinale en France.

PUB

Calendrier vaccinal 2013 : moins de vaccins pour tous

Les vaccins sont très nombreux et les recommandations parfois difficiles à appliquer. Pour 2013, le Haut Conseil de la santé publique a opté pour une vraie simplification.

Au programme, moins d’injections pour les nourrissons et des rappels plus espacés pour les adolescents et les adultes avec des rendez-vous à âge fixe.

PUB
PUB
  • La primo-vaccination des nourrissons se fait avec une injection en moins :

    deux doses de vaccin espacées de 2 mois et un rappel, au lieu de trois doses et un rappel.

  • Une injection en moins pour les ados puisque le rappel de la vaccination diphtérie, tétanos et polio (dTP) entre 16 et 18 ans est supprimé.
  • Quant aux adultes, ils auront au total deux rappels en moinsà effectuer, soit seulement 5 au lieu de 7 jusqu’à présent.

    Par ailleurs, les rappels se feront désormais à âge fixe : à 25 ans, 45 ans et 65 ans (soit tous les 20 ans), puis tous les 10 ans au-delà de 65 ans.

  • Enfin, l’âge de la vaccination des jeunes filles contre les papillomavirus est avancé à 11 ans au lieu de 14 ans.

La protection vaccinale sera-t-elle la même ?

Cette réduction du nombre d’injections et de rappels est sans conséquence sur l’efficacité vaccinale.

Le nombre de doses a été « optimisé (…) en tenant compte de l’évolution des connaissances » de sorte qu’il garantisse « une protection optimale », précisent les autorités de santé.

Et c’est aussi un calendrier plus facile à mémoriser et donc à appliquer.

Reste à savoir si ce cru 2013 permettra réellement une amélioration de la couverture vaccinale…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 16 Avril 2013 : 19h07
Mis à jour le Mercredi 17 Avril 2013 : 14h50
Source : Dossier de presse du Ministère de la Santé et de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), 16 avril 2013.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés