Calculs rénaux : les principaux symptômes

Publié le 05 Octobre 2018 par La Rédaction E-Santé
Les calculs rénaux sont de petits cailloux qui se forment dans les voies urinaires et qui sont à l’origine de coliques néphrétiques ou d’infections urinaires. Mais quels sont les principaux symptômes permettant de suspecter la présence de calculs rénaux ?
PUB
© Istock

Qu'appelle-t-on des calculs rénaux

Les calculs rénaux sont comme de petits cailloux constitués d’un amas de minéraux (essentiellement du calcium, mais aussi de l’acide urique entre autres). Ils sont présents dans l’urine et ne mesurent la plupart du temps que quelques millimètres. Néanmoins, les plus gros d’entre eux peuvent atteindre une taille allant jusqu’à 5 ou 6 centimètres de diamètre.

Que sont les coliques néphrétiques

Les calculs rénaux sont généralement suffisamment petits pour pouvoir être éliminés naturellement par les voies urinaires. En revanche, il arrive qu’ils soient trop gros et qu’ils soient bloqués lors de leur passage dans l’uretère (canal qui mène des reins à la vessie). Cette obstruction entraînera une hyperpression avec des symptômes caractéristiques.

PUB
PUB

Symptômes de la colique néphrétique

Les premiers symptômes sont d’ordre urinaire, l’urine ne parvenant plus à s’évacuer normalement. Par ailleurs, la colique néphrétique se traduit par une douleur brutale extrêmement intense qui apparaît dans le bas du dos et qui peut progressivement migrer dans le flanc puis vers le bas-ventre et l’aine (ce qui correspond à la migration du calcul). La prise d’antalgiques est sans effets sur cette douleur, qui peut persister de quelques minutes à plusieurs heures. Elle peut s’accompagner de nausées, de vomissements ou encore de fièvre (supérieure à 39°C) si la colique néphrétique se complique d’une infection urinaire. En présence de ces symptômes, il est indispensable de consulter rapidement un médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :