Ca y est ! Les cerises sont arrivées.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 19 Mai 2014 : 09h04
© Istock

On est en mai, c’est normal. La saison s’ouvre avec les Burlat, bien rondes, rouge foncé, à la chair ferme. Un peu plus tard, en juin, vous aurez d’autres variétés, comme les Reverchon, les Napoléon, les Stark Hardy Giant et d’autres encore, dont les cerises acides, les Montmorency et les griottes. 

Publicité

Profitez-en : fin juillet, la saison des cerises sera terminée.

Choisissez-les toujours bien fraîches, c’est-à-dire avec une queue bien verte. Si celle-ci est marronnasse, sèche, c’est que les cerises ont été cueillies il y a plusieurs jours.

Virez celles qui sont tachées, trop molles, dont la peau ne brille pas.

Gardez-les au frigo car les cerises continuent de murir après leur ramassage et elles tournent vite.

Publicité
Publicité

Mettez un bol d’eau sur la table pour que chacun puisse les rincer avant de s’en régaler, c’est plus prudent, même si ça n’élimine pas les éventuels résidus de traitements chimiques.

Les cerises sont facilement laxatives car d’une part elles contiennent du sorbitol (un glucide laxatif) et d’autre part, elles sont riches en fibres. Elles le sont aussi en glucides : 15 % en moyenne, mais c’est quand même pas une raison pour s’en priver.

D’autant plus qu’elles le sont aussi en substances antioxydantes de toutes sortes : vitamine C, caroténoïdes, polyphénols, flavonoïdes, etc. et pour cela très bénéfiques pour votre santé.

Selon une vieille croyance, il ne faudrait pas boire en mangeant des cerises car cela les rendrait indigestes : aucune étude n’a jamais vérifié cela !

Paule

Mots-clés : Cerise, Fruit, Paule neyrat
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 19 Mai 2014 : 09h04
PUB
PUB