Busserole

Publié par Audrey Gast le Mercredi 13 Mai 2015 : 11h42
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 14h15

Les feuilles de brusserole ou raisin d’ours (arctostaphylos uva-ursi) sont traditionnellement utilisées comme traitement des infections urinaires.

PUB

Busserole : des baies rouges et des feuilles

La busserole, parfois appelée raisin d’ours (traduction de son nom latin), est un arbuste aux feuilles vertes persistantes et aux baies rouges. Ces baies seraient particulièrement appréciées des ours ce qui expliquerait le nom de la plante. On retrouve la busserole dans les régions montagneuses de l’Europe et dans l’hémisphère Nord. Les Amérindiens utilisaient les baies comestibles pour élaborer le pemmican. De nos jours les feuilles sont utilisées en phytothérapie.

PUB
PUB

Des bienfaits sur les infections urinaires

La busserole est traditionnellement utilisée en cas d’infections urinaires ou cystites.

Diurétiques et anti-inflammatoires, les feuilles de busserole sont riches en tanins aux propriétés astringentes. Elles contiennent de l’arbutine (ou arbutoside), substance qui se transforme dans l’organisme en hydroquinone. L’hydroquinone possède des vertus antibactériennes reconnues, notamment sur la bactérie Escherichia coli à l’origine de nombreuses infections des voies urinaires. Les feuilles de busserole ont un effet désinfectant sur la vessie.

L’utilisation de la busserole en cas d’infections urinaires (cystite, urétrite) est reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé, la Commission E et l’Agence européenne des médicaments (en usage traditionnel) et préconisée par L’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy).

Les infections urinaires nécessitent une consultation médicale si elles s’installent dans la durée ou en cas de récidive.

Les feuilles de busserole rentrent aussi dans la composition de certaines crèmes destinées à éclaircir la peau ou à en corriger les taches. Le principe actif serait l’hydroquinone.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Mercredi 13 Mai 2015 : 11h42
Mis à jour le Mardi 19 Mai 2015 : 14h15
PUB
PUB
A lire aussi
Infections urinaires : les plantes qui aidentPublié le 01/06/2015 - 16h30

Très fréquentes chez les femmes et les jeunes filles, l’infection urinaire est bien souvent soignée par antibiotiques. Mais, en complément, il existe des plantes très efficaces pour lutter contre ce phénomène récurrent. Les infections urinaires touchent la vessie, l’urètre et les reins. L’infection urinaire et l’inflammation de la vessie sont des affections qui atteignent essentiellement les femmes soit deux fois plus que les hommes, car le canal (l’urètre) entre la vessie et le méat est beaucoup plus...

Quelles plantes contre les infections urinaires ?Publié le 13/12/2009 - 00h00

L'infection urinaire a la fâcheuse tendance de réapparaître régulièrement. Pour mettre fin à ce processus de récidives, provoquant douleurs et brûlures, certaines plantes sont utiles, à commencer par la canneberge et l'échinacée, mais il existe d'autres plantes contre les infections...

MyrtillePublié le 05/05/2017 - 13h24

Baie sucrée et savoureuse, la myrtille (vaccinium myrtillus)  est utilisée comme plante médicinale contre les diarrhées et les troubles de la vision. Les feuilles sont parfois employées contre le diabète.

Mincir avec 4 plantes Publié le 16/04/2015 - 12h47

Dans le cadre d’un programme minceur, les plantes peuvent apporter une aide complémentaire. Contenant de la caféine, des antioxydants ou via un effet drainant, le guarana, le maté, le thé vert ou l’orthosiphon sont des plantes à intégrer dans une bonne hygiène de vie globale.

Plus d'articles