Bronchiolite : vrai ou faux

L'épidémie de bronchiolite arrive souvent avec les fêtes de fin d'année. Près d'un nourrisson sur trois souffre de cette maladie au cours de sa première année de vie. Que faut-il savoir sur cette affection du tout-petit ?
© Istock

Certains enfants sont plus prédisposés

C'est vrai : certains enfants sont plus à risques d'être victimes de bronchiolite. Ils appartiennent à des familles présentant un terrain allergique ou un aczéma atopique. Ce sont également les prématurés ayant des séquelles de détresse respiratoire, les bébés nés à terme mais victimes de problèmes respiratoires à la naissance et enfin les enfants dont la mère a fumé durant la grossesse.

La bronchiolite est un précurseur de l'asthme

C'est vrai : il existe une relation entre les enfants atteints d'asthme et les bronchiolites développées durant la petite enfance. Dans 40% des cas, un enfant dit "siffleur" avant trois ans continuera à l'être, mais pas forcément toute sa vie. Ce sont les enfants "siffleurs" après  six ans qui risquent de revenir asthmatiques.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :