BPCO : la maladie qui tue à petit feu 17.000 Français

© getty

Neuf Français sur 10 ne connaissent pas la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive), une maladie qui tue pourtant chaque année 17.000 personnes et qui touche 3,5 millions de la population.

Le tabac est le principal facteur de risque de cette maladie respiratoire.

Et les Français sont aussi peu nombreux à savoir que la BPCO peut facilement se diagnostiquer tôt.

PUB

9 Français sur 10 ne connaissent pas la BPCO

À l’occasion de la 12ème Journée mondiale de la BPCO du 20 novembre 2013, la Fondation du Souffle a réalisé un sondage pour appréhender la connaissance de cette maladie.

Seul un Français sur 10 déclare connaître cette maladie, mais 1 sur 3 identifie le tabac comme le principal facteur de risque et 1 sur 2 sait qu’il s’agit d’une maladie mortelle.

PUB
PUB

Simple, le diagnostic de la BPCO reste pourtant trop tardif

Concernant le diagnostic de la BPCO, un peu plus d’1 Français sur 2 sait que cette maladie grave pouvant mener à l’insuffisance respiratoire, peut être diagnostiquée tôt. Pourtant, la BPCO reste souvent diagnostiquée trop tard car les fumeurs banalisent les symptômes d’alerte. Les premiers symptômes de cette maladie irréversible sont représentés par une toux matinale, des expectorations, un essoufflement et des bronchites à répétition ou traînantes.

Tout fumeur présentant de tels symptômes doit consulter son médecin. L’examen repose sur une simple mesure du souffle à l’aide d'un petit appareil appelé spiromètre.

La Fondation du Souffle insiste sur « l’importance d’agir très en amont, compte tenu de la progression sournoise de la maladie après 20 ans de tabagisme. ».

Pour en savoir plus la BPCO : http://www.lesouffle.org.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 20 Novembre 2013 : 15h12
Mis à jour le Jeudi 21 Novembre 2013 : 10h28
Source : Dossier de presse de la 12ème journée mondiale de la BPCO, 14 novembre 2013.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés