BPCO : à quoi servent les traitements ?

© Istock
Il n’existe pas, en cas de BPCO, de traitement permettant d’en guérir définitivement. En effet, avec cette bronchite, les médicaments permettent simplement de lutter contre l’essoufflement ou la surinfection. De même, en cas de toux chronique, le traitement reste symptomatique, mais, quoi qu’il en soit, l’arrêt du tabac est indispensable.
Publicité

Toux chronique traitement

Il est impossible de traiter et de soigner une BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) avec des médicaments, même s’il existe des bronchodilatateurs destinés à améliorer la respiration. Ils peuvent être combinés à des corticoïdes qui visent à réduire l’inflammation des bronches, en particulier si la gêne respiratoire est sévère. Des antibiotiques peuvent aussi être utilisés en cas de surinfection bronchique. Toutefois, il faut éviter les antitussifs qui bloquent la toux alors qu’elle est indispensable pour évacuer les sécrétions bronchiques. De même, tous les traitements sédatifs et bêtabloquants peuvent poser problème, car ils limitent l’évacuation des bronches et favorisent l’insuffisance respiratoire.

Publicité
Publicité

BPCO traitement

En l’absence de médicaments permettant de réellement soigner la BPCO, il est recommandé de mettre en place une prise en charge pluridisciplinaire. Cette prise en charge vise à modifier l’hygiène de vie, ce qui comprend notamment ne plus consommer de tabac et faire de l’exercice physique. Par ailleurs, le cas échéant, il est essentiel de cesser l’exposition professionnelle à des substances nocives favorisant la BPCO. Si la BPCO est particulièrement sévère, une oxygénothérapie peut être nécessaire.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 21 Juin 2018 : 10h01