Les bons gestes pour protéger son tatouage en été

Quid des tatouages au henné et du maquillage semi-permanent

Pour le maquillage semi-permanent, ou dermo-cosmétique, les recommandations sont les mêmes que pour un tatouage classique. Aucune exposition au soleil le temps de la cicatrisation.

Pour protéger les pigments du tatouage, utiliser une protection solaire élevée adaptée au visage.

Chaque année, les autorités rappellent les recommandations concernant les tatouages au henné, star sur les plages. Ces souvenirs de vacances ne sont pas anodins comme le rappelle le dermatologue Nicolas Kluger : "le henné noir n’existe pas. On ajoute au henné des additifs allergisants comme le PPD (paraphenylenediamine), pour obtenir cette couleur. On se méfie donc des tatouages au henné à prise rapide et on garde en mémoire que la couleur naturelle du henné est orangée."

Et le professionnel de souligner l’importance à accorder aux plus jeunes avec ces tatouages au henné : " le PPB qu’il contient est hautement allergisant. Il peut donner des eczémas de contact dès le premier contact et a pour conséquence une contre-indication à vie des colorations capillaires qui contiennent dans leur majorité cet additif."

En résumé, si l’on veut un beau tatouage :

  • on ne se fait pas tatouer l’été
  • on n’expose pas un tatouage en cours de cicatrisation
  • on protège toujours son tatouage au soleil avec un vêtement long ou une crème solaire SPF 50
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Dr Nicolas Kluger, dermatologue à Helsinki et spécialiste des questions médicales sur le tatouage et le piercing pour ses informations.
www.sfdermato.com
* Sondage Les Français et les tatouages, Ifop pour Dimanche Ouest France, Juillet 2010, réalisés auprès de 958 personnes IFOP