Une bonne purée…

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 26 Septembre 2012 : 22h51
Mis à jour le Jeudi 28 Novembre 2013 : 18h02
© Istock
PUB

… C'est avant tout des pommes de terre bien écrasées.

On n'est pas obligé de faire comme Robuchon et de se brûler les doigts à éplucher des pommes de terre rattes (toujours biscornues !) cuites à l'eau. Il est plus simple de cuire les patates coupées en morceaux, de bien les égoutter et de les écraser ensuite.

Mais jamais au robot mixeur ! Sauf si vous voulez que votre purée bien gluante se mange avec une cuillère à soupe. Le broyage électrique libère de l'amidon qui rend la purée collante.

PUB
PUB

La fourchette ? C'est le plus pratique, on en a toujours une sous la main. Mais pour une purée pour 4 ou 6 personnes, ça prend du temps.

Le presse-purée ? Pas encombrant dans un placard, tout aussi pratique que la fourchette (c'est vite lavé) et on peut écraser facilement 1 kg de patates.

Le moulin à légumes ? C'est le grand classique pour la purée. En 1932, Jean Mantelet l'a inventé en ayant justement pitié de sa femme qu'il voyait écraser ses pommes de terre à la fourchette et en trouvant aussi que ses purées avaient trop de grumeaux. Il fera la succès de Moulinex, la société qu'il créera un peu plus tard !

Le presse-purée à levier ? Moins encombrant qu'un moulin à légumes, il écrase les pommes de terre en un clin d'œil. Il en existe différents modèles, tous avec des grilles de format différent (comme celles du moulin à légumes) selon que l'on veut une purée plus ou moins fine. Vous en avez tout un choix là.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 26 Septembre 2012 : 22h51
Mis à jour le Jeudi 28 Novembre 2013 : 18h02
PUB
PUB

Contenus sponsorisés