Un bon jour pour arrêter de fumer

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 26 Mai 2004 : 02h00
La Journée mondiale sans tabac est en effet toute indiquée pour se lancer dans cette aventure qui mène à la liberté. Cette année, l'OMS focalise ses efforts autour du thème « pauvreté et tabagisme ».
PUB

Effectivement, sur les 5.700 milliards de cigarettes consommées chaque année dans le monde, 60% le sont par des fumeurs vivant dans les pays en voie de développement. Dans ces pays, la progression du tabagisme est un véritable fléau à double titre. D'une part, il aggrave la pauvreté des plus démnuis, d'autre part, il freine le développement économique en détournant les maigres ressources de ces pays au profit des achats de cigarettes. Et il faut savoir que partout dans le monde, la consommation de tabac est plus élevée chez les pauvres. C'est un cercle vicieux : le tabac appauvrit les plus pauvres et les pays les plus pauvres. Parlons également de la progression inquiétante des dépenses de santé. Si la tendance actuelle se poursuit, 650 millions de personnes mourront des effets du tabac, dont la moitié sont des actifs.Rappelons aussi que la production de tabac fait de plus en plus appel à de la main d'oeuvre infantile. En plus de n'être pas scolarisés, ces enfants sont victimes de diverses pathologies consécutives à l'exposition chronique à la feuille de tabac et aux pesticides largement utilisés pour protéger les plants.

Revenons à nos frontières pour souligner une fois encore quelques messages clés à propos de cette drogue nommée « tabac ».

  • Tout échec au sevrage ne doit pas s'accompagner d'une culpabilité.
  • Le tabagisme est une toxicomanie. C'est-à-dire qu'il faut rassembler tous ses efforts pour lutter contre une dépendance, comme c'est le cas avec toute autre drogue.
  • Arrêter de fumer ne se résume pas à « avoir de la volonté » !

De telles informations sont notamment divulguées par Alliés, une Association multidisciplinaire composée de professionnels de la santé (médecins, généralistes, pneumologues, cardiologues, tabacologues, gynécologues) qui s'est donnée pour mission de sensibiliser et mobiliser les médecins et les fumeurs pour une meilleure prise en charge du sevrage tabagique. En effet, rappelons la triste réalité : sans aucune aide, le sevrage tabagique se solde par un échec au bout d'un an dans 95% des cas. En revanche, se faire aider double les chances de succès. Cette Association insiste sur l'importance de prendre appui sur un médecin ayant une expérience ou une formation à la prise en charge de l'arrêt du tabac. Afin de divulguer ce type de message et motiver les fumeurs au sevrage, une campagne auprès du grand public a été lancée. Deux documents d'information ont été réalisés, l'un expliquant ce qu'est la dépendance vis-à-vis du tabac, l'autre le passage inéluctable par plusieurs rechutes pour un grand nombre de fumeurs.

Pour les consulter : http://perso.wanadoo.fr/allies/Docs/Dependance.pdfhttp://perso.wanadoo.fr/allies/Docs/Rechute.pdf

Que savez-vous sur le tabac ?

PUB
PUB

Faites le test : Tabac, le vrai du faux

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 26 Mai 2004 : 02h00
Source : Conférence de presse, Alliés, 29 avril 2004.
PUB
PUB
A lire aussi
Les substituts nicotiniques sont-ils efficaces ?Publié le 23/02/2009 - 00h00

Pourquoi les fumeurs qui utilisent des substituts nicotiniques (pastilles, gommes, patchs) reprennent-ils la cigarette quelques semaines plus tard ? Une équipe de chercheurs intrigués par la faible performance à long terme de ces substituts du tabac, apporte une explication scientifique.

Sevrage tabagique : prêt, partez !Publié le 31/12/2003 - 00h00

Profitez des vacances pour vous lancer dans l'aventure du sevrage tabagique. Cette sensation de liberté que vous ressentirez n'a pas de prix. Les nouvelles recommandations de bonne pratique formulées par l'AFSSAPS*, vous expliquent les différentes aides disponibles et vous offrent les clés de la...

Rimonabant : sans tabac ni kilosPublié le 19/05/2004 - 00h00

Comment arrêter la cigarette sans prendre de poids ? Rimonabant, un médicament testé actuellement aux Etats-Unis, pourrait apporter une solution. En effet, cette substance est dotée de deux propriétés hautement intéressantes. D'une part, elle contribue à la perte de poids, d'autre part, elle...

Plus d'articles