Boldo

© Istock

Les feuilles de boldo (Peumus boldus) sont recommandées pour stimuler la fonction hépatique et favoriser la digestion. Le boldo calme les maux de ventre liés à la digestion.

Publicité

Le boldo une plante sud-américaine

Le boldo est un arbuste originaire du Chili où il est généralement cultivé. Son feuillage persistant est d’un vert intense. Cousin du laurier sauce, ses feuilles sont parfumées au froissement et soyeuses au toucher. Le boldo produit des fruits comestibles, mais la phytothérapie utilise les feuilles qui contiennent des flavonoïdes, des alcaloïdes et de la boldine (substance à laquelle on attribue les propriétés de la plante).

Peu connu en Europe, le boldo est utilisé dans la tradition sud-américaine, à la fois comme vermifuge et comme plante aromatique. Avec les premières publicités radiophoniques, le boldo sous forme de « boldoflorine, la bonne tisane pour le foie » connut un lancement tonitruant. Une mode un peu passée même si le boldo sert de principe actif à de nombreuses spécialités médicales.

Pour favoriser la digestion

Les feuilles de boldo sont utilisées pour leur propriété stimulante sur le foie. On le considère comme cholérétique et cholagogue (qui favorise la production de bile par le foie ainsi que son élimination), d’où une utilisation en cas de dyspepsie (digestion difficile et douloureuse), de foie paresseux ou d’affections hépatiques.

Les feuilles de boldo ont une action hépato protectrice et antispasmodique. On le conseille parfois contre la constipation, souvent en association avec d’autres plantes comme le séné.

La Commission E (Commission allemande de phytothérapie), l’Agence européenne des médicaments (EMA) et l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) reconnaissent l’usage du boldo en cas de digestion difficile et de douleurs digestives spasmodiques.

Le boldo ne doit pas être consommé en cas de lithiase biliaire avec calculs. Les maladies du foie et de la vésicule biliaire doivent faire l’objet d’un suivi médical.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 31 Août 2015 : 17h01
Mis à jour le Mardi 27 Septembre 2016 : 00h26
PUB
PUB