Boire moins d'alcool pour faire baisser sa tension artérielle

Boire trop d'alcool augmente la tension artérielle et être hypertendu expose tant à des accidents vasculaires cérébraux qu'à des crises cardiaques. D'autres facteurs sont également en cause comme l'âge bien entendu, mais aussi le surpoids, le tabagisme, la consommation excessive de sel, ou encore le manque d'exercice physique. Il a aussi été clairement démontré que l'abaissement des chiffres de tension artérielle, quand ils sont trop élevés, réduit la mortalité par accident vasculaire tant cardiaque que cérébral.
PUB

Les arguments ne manquaient donc pas pour étudier l'effet de la réduction de la consommation d'alcool sur la tension artérielle. C'est ce qu'a fait une équipe de l'université de médecine de New Orleans aux Etats-Unis. Dans ce but, ils ont réanalysé les résultats de 15 études cliniques dans lesquels une réduction de la consommation d'alcool avait été programmée dans le but de vérifier l'impact de cette mesure sur les chiffres de pression artérielle. Ils ont ainsi pu colliger 2234 cas bien documentés.

Il ressort de leur travail que chez les grands buveurs (plus de 3 verres par jour), la réduction la consommation d'alcool permet d'obtenir une baisse significative des chiffres tensionnels (de l'ordre de 2 mm Hg pour la tension diastolique). Une telle baisse permet d'escompter une diminution de 6 % du risque de faire un infarctus du myocarde et de 15 % de faire un accident vasculaire cérébral. Cet effet est obtenu rapidement, les études durant 8 semaines en moyenne, et est prolongé à long terme. Il est d'autant plus important que la pression de base est élevée et la consommation d'alcool importante. Il ne fait donc aucun doute que chez ces patients à risque et gros consommateurs d'alcool, la réduction de la consommation quotidienne est importante à obtenir.

PUB
PUB

Reste le cas de ceux qui boivent peu. D'autres études ont montré qu'une faible consommation d'alcool avait des résultats positifs non seulement sur la pression artérielle, qui diminuait, mais aussi sur la mortalité par accident cardiaque ou cérébral. Bien que nous ne connaissions pas encore les mécanismes sous-jacents à une telle observation, il est possible de conclure qu'en matière d'alcool, la modération est de règle.

Rappelons que même en petites quantités, les boissons alcoolisées sont très caloriques. Elles sont donc susceptibles de vous faire grossir. Sachant que le surpoids est un facteur favorisant l'hypertension, raison de plus pour s'abstenir de prendre de l'alcool. A défaut, un homme hypertendu ne doit jamais boire plus de 2 à 3 verres de vin par jour, un peu moins pour une femme. Pour finir, un excitant en appelant toujours un autre: le tabac est également un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. L'association hypertension et tabagisme est particulièrement dangereuse pour les artères.

Publié le 16 Décembre 2001
Auteurs : Dr Philippe Presles