Le bisphénol sera interdit à l’horizon 2015

© getty

Bonne nouvelle, le bisphénol A sera bel et bien interdit. Mauvaise nouvelle, l’application de cette interdiction, initialement prévue en janvier 2014, est repoussée d’un an. Ce qui représente une année d’exposition supplémentaire à ce perturbateur endocrinien.

PUB

La fin annoncée du bisphénol A

Un an après l'Assemblée nationale, le Sénat a examiné hier, mercredi 9 octobre 2012, une proposition de loi visant à bannir le bisphénol A. Les sénateurs se sont prononcés en faveur de cette interdiction du bisphénol A dans les contenants alimentaires, qui prendra effet à compter du 1er juillet 2015.

PUB
PUB

Initialement prévue pour 2014, les Associations de protection de l’environnement et de la santé environnementale espéraient un retour à cette première échéance, arguant qu’exposer les femmes enceintes une année supplémentaire, c’est « 830.000 enfants de plus qui seront exposés dans le ventre maternel ».

L’interdiction du bisphénol A est étendue aux dispositifs médicaux

À noter que lors de leur vote, les Sénateurs ont également interdit l’ensemble des substances cancérogènes et perturbateurs endocriniens dans les dispositifs médicaux à destination des nourrissons, des jeunes enfants et des femmes enceintes.

Quant à l’interdiction du bisphénol A dans les produits destinés aux enfants de moins de 3 ans, elle est maintenue au 1er janvier 2013.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 10 Octobre 2012 : 12h43
Mis à jour le Vendredi 04 Janvier 2013 : 11h06
Source : Le Monde, 10 octobre 2012. Communiqué de presse des associations de protection de l’environnement et de la santé environnementale, 4 octobre 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés