Bilan ferrique (du fer) ou bilan martial
Fer
Sommaire

Quels sont les examens demandés pour un bilan martial ?

Un examen non spécifique : l'hémogramme ou numération formule sanguine En cas de suspicion de carence ou de surcharge en fer, un hémogramme et notamment les paramètres comme l'hémoglobine (Hb), l'hématocrite (Ht), le VGM, le CCMH, le TCMH, permettent de confirmer une présomption et justifie alors la pratique d'un bilan ferrique plus spécifique.Des examens plus spécifiques

  • Le dosage du fer : le dosage isolé du fer est sans intérêt. Il est toujours associé aux autres paramètres du bilan martial, notamment à la transferrine et la ferritine.
  • La transferrine ou la sidérophiline : c'est un marqueur de carence en fer plus précoce que le dosage du fer lui-même. L'épuisement progressif des réserves en fer entraîne une augmentation de la fabrication de transferrine par le foie.
  • La ferritine : c'est un marqueur de mise en réserve du fer dans l'organisme. Son dosage dans le sang permet d'estimer les réserves en fer.
  • CFT et CS (capacité totale de fixation du fer et coefficient de saturation en fer de la transferrine) : les variations respectives de ces taux orientent le diagnostic de carence ou de surcharge en fer.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :