Hémoglobine glycosylée [ou glyquée (HbA1C)]

Hémoglobine glycosylée [ou glyquée (HbA1C)] : Quelles sont les précautions particulières à prendre ? A quoi sert cette analyse ? Quelles sont les valeurs normales ?

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est inutile d'être à jeun avant le prélèvement.

Penser à signaler une éventuelle prise d'aspirine qui peut interférer avec certaines méthodes de dosage.

A quoi sert cette analyse ?

Dans le sang, le glucose se fixe sur l'hémoglobine contenue dans les globules rouges et y reste toute la durée de vie de ces derniers, soit environ 120 jours (2 à 3 mois). Le taux d'hémoglobine glyquée ou glycosylée est donc proportionnel à l'importance de la glycémie et reflète l'équilibre glycémique (du taux de sucre dans le sang) des 6 à 8 semaines précédant le dosage.

Son dosage est recommandé 4 fois par an chez les sujets diabétiques chez lesquels il permet d'apprécier le contrôle global de l'équilibre du diabète, dans l'objectif de prévenir la survenue des complications à long terme de cette maladie, liées à l'hyperglycémie chronique (troubles de la vue, anomalies rénales, cardiaques...).

Quelles sont les valeurs normales ?

Elles varient selon la technique utilisée. A titre indicatif, l'hémoglobine glyquée est inférieure à 6 % chez les sujets non diabétiques.

Comment est interprété le résultat ?

Un diabétique bien équilibré doit avoir une valeur la plus proche possible de la limite supérieure des valeurs normales, c'est-à-dire de 6 %.

Entre 6 et 8 %, l'équilibre du diabète est considéré comme correct.

Un taux d'hémoglobine glyquée compris entre 8 et 12 % montre que le diabète est insuffisamment équilibré.

Guide: 

Source :