Bigorexie : les symptômes de cette dépendance

La bigorexie correspond à l'addiction à l'activité physique, avec pour objectif de développer sa masse musculaire. Il s'agit d'une dépendance peut connue mais qui touche de plus en plus d'hommes. Elle nécessite une prise en charge car, comme toute addiction, elle présente des dangers pour la santé.
© Istock

Comment la bigorexie se manifeste-t-elle ?

La bigorexie se manifeste par la pratique excessive de sport chez des sujets sportifs amateurs, cherchant souvent à combler un manque ou dont l'obsession de rester mince est prépondérante. Ces sujets pratiquent au moins 10 heures de sport par semaine. Il s'agit le plus souvent de musculation ou de course à pied. La libération d'endorphines que provoque une séance de sport rend la pratique du sport de plus en plus addictive pour ces sujets, avec une sensation de plaisir et de plénitude de plus en plus recherchée. De plus, ils sont souvent dans le déni de leur maladie.

Comment prendre en charge un sujet atteint de bigorexie ?

Lorsque le sujet accepte le fait que sa pratique de sport est excessive et qu'il est atteint de bigorexie, une partie de la prise en charge est faite. Un suivi psychologique est nécessaire pour que le patient reprenne une activité sportive modérée, suffisante pour son bien-être. La bigorexie peut être dangereuse car elle peut provoquer de graves lésions musculaires et tendineuses, voire un épuisement physique. De plus, les relations avec l'entourage et la vie quotidienne peuvent être altérées par l'obsession du sujet à faire du sport.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :