Beauté de la peau : pleins feux sur la photoréjuvénation
Sommaire

Comment se déroule une séance de photoréjuvénation ?

Le Docteur Ghislaine Beilin est la première a avoir importé cette méthode de réjuvénation inventée au Massachusetts General Hospital de Boston. Depuis dix ans, elle pratique cette technique et en constate tous les bénéfices. Une séance (qui dure de 40 à 50 minutes) se décompose en passages successifs de lumière de différents spectres.

À noter: les yeux étant protégés par des coques, cils et sourcils demeurent intacts, bien sûr.

  • Lumière jaune pour commencer. Elle agit sur la stimulation de production du collagène, estompe jusqu’à effacer les taches de vieillesse, et, bénéfice non négligeable, tue les bulbes des poils disgracieux poussant sur le visage.
  • Suit le passage de la lumière verte dont la cible d’absorption est le pigment rouge contenu dans le sang. Elle est donc utilisée pour traiter les rougeurs, la couperose, les cicatrices d’acné, ainsi que les anomalies de pigmentation dues à l'âge.
  • Dernier passage, celui de la lumière rouge dont la longueur d’onde élevée pénètre jusqu'à l’hypoderme. Elle induit une stimulation des fibroblastes, du collagène. Résultat : l’effet tenseur redrape l’ovale du visage.

Séance de réjuvénation : avant, pendant, après...

Avant le passage des spots lumineux, démaquillage soigneux et application d’une lotion de contact.

Entre chaque lumière de différentes longueurs d’onde : deux minutes.

Pendant la séance de photoréjuvénation : légère sensation de chaleur qui persiste une à deux heures, une fois la séance terminée.

La séance de photoréjuvénation finie, vous pouvez retourner travailler ou aller au restaurant le soir même. Parfois les taches brunes deviennent un peu plus foncées deux ou trois jours avant de disparaître (plus elles sont foncées au départ, plus elles foncent temporairement ensuite).

Systématiquement, une séance de photoréjuvénation est suivie d’un passage de 45 secondes de LED (Light Emitting Diode) ou «Gentle Waves». Totalement indolore, cette lumière clignotante double la production de collagène et neutralise les processus radicalaires d’inflammation.

Au bout d’une semaine, les premiers résultats de la photoréjuvénation sont visibles : nouvel éclat, rougeurs et taches atténuées ou disparues, grain de peau affiné, pores resserrés. Si les rides profondes ne sont pas modifiées, ridules et aspect plissé sont estompés.

 

Pour un effet maximum, comptez trois séances de photoréjuvénation espacées d’un mois chacune. Coût moyen d’une séance : 250 €.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Magazine Côté Santé