Bandelette urinaire : une solution contre l'incontinence urinaire d'effort

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 09 Mars 2012 : 13h23
Mis à jour le Mardi 12 Avril 2016 : 18h09

Très fréquente, l’incontinence urinaire d’effort a aussi son traitement, la bandelette urinaire. Cette stratégie chirurgicale représente un traitement efficace de l’incontinence urinaire d’effort, et permet d’en découdre définitivement avec ces fuites particulièrement gênantes…

© getty
PUB

Souffrez-vous d'incontinence urinaire d'effort ?

L'incontinence urinaire d'effort désigne des fuites d’urine survenant spécifiquement lors d’un effort intense, une toux, un éternuement...
De telles pertes d’urine involontaires sont dues à une détérioration des muscles et des ligaments qui soutiennent l'urètre et le col vésical, qui, muni d’un sphincter, a pour rôle de contrôler les émissions d’urine. Ainsi, lorsque l’on porte une charge, que l’on tousse ou en pratiquant une activité physique, la pression est plus forte que la résistance, entraînant alors des fuitesd’urine.

Cet affaiblissement des tissus de soutien est le plus souvent lié à l’accouchement, d’où la rééducation périnéale qui consiste à faire travailler les muscles distendus pour les renforcer.

La ménopause est aussi un facteur de risque, car la baisse hormonale après la ménopause amène un assèchement des tissus et donc une fragilité supplémentaire.

L’incontinence urinaire d’effort se différencie de l'incontinence par impériosité, se traduisant quant à elle par des besoins urgents d'uriner qu’il n’est pas possible de retenir.
Une femme peut aussi souffrir de ces deux types d'incontinence en même temps : incontinence à l'effort et incontinence par impériosité.
PUB
PUB

La bandelette urinaire, la solution définitive à l’incontinence urinaire d’effort

Lorsque la rééducation périnéale a échoué ou que l’incontinence à l’effort est très importante, il existe une petite intervention chirurgicale qui permet de renforcer les muscles définitivement : la pose d’unebandelette urinaire.

Il s’agit de placer sous l’urètre un tissu de soutien de la forme d’une bandelette qui palliera au dysfonctionnement des muscles et ligaments et assurera ainsi l’étanchéité. Cette bandelette est synthétique, constituée d’un ou de plusieurs filaments de polypropylène, un matériau bien toléré.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 09 Mars 2012 : 13h23
Mis à jour le Mardi 12 Avril 2016 : 18h09
Source : Association française d’urologie, www.urofrance.org ; www.sphere-sante.com.
PUB
PUB
A lire aussi
Incontinence féminine : peut-on encore faire du sport ?Publié le 10/10/2016 - 08h21

De nombreux sports peuvent entrainer ou révéler une incontinence urinaire chez les femmes. Zumba, trail ou tout simplement jogging et gym, font partie des sports à risque, en raison des efforts répétés, des sauts et des pressions intra-abdominales qu’ils exercent. Faut-il abandonner le...

Plus d'articles