Baignade et noyade : les recommandations à lire, même si vous croyez savoir !
Sommaire

Noyade : restez toujours vigilant avec les enfants

Une surveillance de tout instant

Restez toujours à côté de vos enfants, quand ils jouent au bord de l'eau ou dans l'eau.

Cela signifie que vous devez rester attentif(ve) en permanence : pas de lecture en les surveillant, pas de conversation avec votre meilleure amie au téléphone ou à vos côtés...

Si vos enfants se baignent, baignez-vous toujours en même temps qu'eux. Et si vous surveillez la grande qui plonge, pensez que du coup, vous ne pouvez pas surveiller le petit qui barbotte.

Même si cela est tentant, ne confiez jamais la responsabilité des petits aux plus grands... qui ne sont aussi que des enfants.

Pendant toute baignade, désignez un seul adulte responsable par enfant. Il n'y a rien de pire que d'être plusieurs à surveiller un enfant, car on pense toujours que ce sont les autres qui le font.

Attention : vos ados sont aussi des enfants. Les règles pour les petits sont les mêmes que pour les plus grands : surveillez toujours vos ados quand ils vont à l'eau et ne les laissez pas aller seuls à la plage, même s'ils insistent "pour avoir un peu de liberté".

Question équipement

Vos enfants doivent toujours être équipés de brassards (avec le marquage CE et la norme NF 13188-1). Ces derniers doivent être adaptés à la taille, au poids et à l'âge de l'enfant. Vos enfants doivent les porter quand ils sont dans l'eau, mais aussi systématiquement quand ils sont au bord de l'eau (repas en bord de piscine, jeux en bord de mer ou de lac...).

Méfiez-vous des bouées et autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques, jeux gonflables...), ils peuvent se retourner, chavirer, votre enfant peut être aussi déséquilibré et tomber à l'eau. Aucune bouée ni objet flottant ne protège de la noyade.

Un enfant doit savoir nager au plus tôt

La première prévention en matière de noyade est d'apprendre à nager à votre enfant. Savoir nager n'apporte nullement une totale sécurité, mais tout enfant ne sachant pas nager est en situation particulièrement dangereuse s'il tombe à l'eau ou rencontre un problème au cours d'une baignade.

Aussi, si votre enfant ne sait pas encore nager, pensez aux cours de natation pendant les vacances et dès la rentrée, inscivez-le à des cours en piscine.

A savoir : un enfant qui se noie est effroyablement discret.

Pas de bruit, pas de geste, ni d'appel au secours. L'image de l'enfant qui se débat et qui crie est faussement véhiculée par les films à la télévision.

Sachez-le, ceci est un élément de plus qui doit vous inciter à rester vigilant(e)

Autres règles de prudence anti-noyade

  • Prévenez toujours quelqu'un quand vous allez vous baigner.

  • Ne consommez pas d'alcool avant toute baignade.

  • Rentrez progressivement dans l'eau, particulièrement quand elle est froide ou quand il fait très chaud dehors ou encore quand vous vous êtes longtemps exposé(e) au soleil.

  • Attention aux vagues : elles peuvent vous mettre à terre, vous rouler, vous assomer, et... une vague peut en cacher une autre.

Savez-vous qu'une noyade sur cinq a lieu pendant une activité autre que la baignade ? Bateau, pêche, plongée, canoë, kayak, rafting... Ces noyades sont souvent dues à une chute ou un malaise. Respectez bien toutes les consignes de sécurité pendant vos activités nautiques (zones autorisées, équipements complets et vérifiés, informations des proches et des autorités compétentes, informations sur les conditions météo avant chaque sortie, respect des consignes de sécurité, recommandations générales anti-noyade...).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Noyade, Baignade, Ete, Plage, Mer, Piscine, Lac
Source : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1208.pdf