Badminton, muscleur de cuisses et de fesses

Publié le 06 Août 2012 | Mis à jour le 06 Août 2012
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© getty
PUB

Les JO sont l'occasion de découvrir des sports peu médiatisés. C'est le cas du badminton qui a fait parler de lui pour cause de tricherie chinoise ! Mais dans le film "Something borrowed", sorti l'an dernier, Kate Hudson jouait au badminton sur une plage.

PUB
PUB

Le bad, c'est un jeu anglais, évidemment, mais issu du Poona indien et du jeu de volant chinois qui existaient déjà dans l'Antiquité ! Il a pris ce nom de badminton en 1873 après que des officiers britanniques, revenant des Indes et réunis dans la ville de Badminton, ont voulu y jouer à la fin d'une soirée bien arrosée. Mais n'ayant pas de balle, ils l'ont remplacée par un bouchon de champagne planté de plumes.

Ca se joue un peu comme le tennis, sauf qu'on tape dans un volant tout léger qui ne doit jamais toucher terre, et sur un terrain quatre fois plus petit.

Il faut courir et sauter tout le temps. Ce qui fait travailler tout le corps, abdos, cuisses, mollet et surtout les fesses car en sautant on les mobilise complètement.

En plus, le bad, c'est un jeu facile à pratiquer et très amusant : on se marre, ça défoule et du coup on déstresse. En plus, on dépense un max de calories (400 par heure), ce qui n'est pas plus mal pour la ligne !

En été, on peut jouer partout dehors du moment qu'on a un filet (ou une ficelle tirée entre deux poteaux ou deux arbres), des raquettes et un volant.

En hiver, on joue au bad dans une salle. Il y a pas mal de clubs en France. Vous pouvez en trouver la liste là.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés