Audition : la vôtre aussi peut être améliorée
Sommaire

Surdité professionnelle

La baisse de l'audition se situe au premier rang des maladies professionnelles. Parmi les secteurs les plus bruyants (tôlerie, chaudronnerie, scieries, verreries), on trouve également les transports, les métiers du spectacle et les dentistes.

Les causes médicales

A la naissance, le recours à une réanimation peut entraîner, dans certains cas, une surdité. Chez l'enfant, les otites à répétition et les méningites peuvent altérer l'audition. Il existe également parfois des surdités de perception et/ou des transmissions d'origine génétique.

Chez l'adulte, l'audition peut être affectée par l'alcool, le tabac, certains virus, un neurinome (tumeur non cancéreuse du nerf auditif) ou une otospongiose. Cette dernière correspond à une sécrétion par l'os d'une masse spongieuse qui emprisonne l'étrier. Cette cause touche 2% de la population.

Si l'avancée en âge est la cause la plus fréquente de baisse auditive, les plus jeunes, du fait de leurs habitudes ou de leur profession, sont également des sujets à risque. A tout âge, la meilleure prévention consiste à faire contrôler son audition régulièrement et à la moindre alerte.

Pour en savoir plus

www.franceaudition.com

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dossier de presse GN ReSound, septembre 2005.