Attaque cérébrale ou crise cardiaque ? Les symptômes d'alerte diffèrent !

© Istock

Qu'il s'agisse d'un accident vasculaire cérébral (attaque cérébrale) ou d'un infarctus du myocarde (crise cardiaque), c'est une urgence absolue, chaque minute compte. En effet, si le cerveau ou le cŒur n'est plus irrigué, le risque de séquelle est sérieux. Plus la prise en charge sera précoce, plus la récupération sera importante… Quels sont les signes respectifs de ces deux accidents ?

Publicité

Quels sont les symptômes révélateurs d'un accident vasculaire cérébral (AVC) ?

Les symptômes de l'accident vasculaire cérébral sont les suivants :

Publicité
Publicité
  • Faiblesse ou paralysie soudaine d'un membre ou d'un seul côté de l'organisme.
  • Perte d'équilibre et de coordination avec chute.
  • Diminution brutale ou perte de la vue, notamment d'un seul œil.
  • Confusion, troubles du langage et de la compréhension.
  • Maux de tête sévères soudains sans cause évidente.
  • Anomalies ou perte de la sensibilité au niveau d'un bras, d'une jambe ou d'un seul côté de l'organisme.

Quels sont les symptômes révélateurs d'un infarctus du myocarde ou crise cardiaque ?

Les symptômes de l'infarctus du myocarde ou crise cardiaque sont les suivants :

  • Douleur dans la poitrine qui dure et "serre comme un étau".
  • Cette douleur irradie parfois du côté gauche vers le bras, l'épaule, ou vers le cou, la gorge ou la mâchoire.
  • Essoufflement.
  • Nausées et vomissements.
  • Sueurs froides, peau moite.
  • Pâleur, angoisse, etc.
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 03 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 19 Octobre 2016 : 16h02