Asthme : un enfant sur deux serait surdiagnostiqué asthmatique !

Chaque enfant diagnostiqué asthmatique l’est-il vraiment ? Pas sûr si l’on en croit les résultats d’une étude néerlandaise.

Publicité

Enfant asthmatique : un bilan médical incomplet

Une étude, publiée dans la revue British Journal of General Medecine, révèle qu’un enfant asthmatique sur deux aurait été mal diagnostiqué. Les chercheurs ont repris les dossiers médicaux de 650 enfants et adolescents de 6 à 18 ans, traités pour asthme depuis au moins un an. Leur conclusion est sans appel : la moitié des enfants n’aurait pas d’asthme. Normalement, devant une suspicion d’asthme, outre le bilan médical et la recherche d’allergies, le médecin prescrit des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR), notamment une spirométrie. Or, cet examen qui sert à mesurer le souffle, n’a été réalisé que dans 16% des cas.

Publicité
Publicité

Des traitements pouvant être inutiles

Les chercheurs ont néanmoins admis que, même avec des explorations incomplètes, 23% des jeunes de leur cohorte étaient des asthmatiques « probables ». Mais chez les autres, soit 349 d’enfants, ils estiment que le diagnostic d’état asthmatique est érroné et qu’ils ont été traités à tort… Un surtraitement qui n’est pas forcément sans conséquence. Le traitement des crises d’asthme repose, en général, sur l’inhalation de corticoïdes. La posologie varie selon la sévérité de la maladie mais ces médicaments, comme toute molécule, ne sont pas anodins, surtout s’ils sont pris à forte dose et longtemps. Certains pourraient même ralentir la croissance.

Mots-clés : Asthmatique, Enfant, Asthme
Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Jeudi 03 Mars 2016 : 16h27
Mis à jour le Jeudi 03 Mars 2016 : 16h51
Source :
« Overdiagnosis of asthma in children in primary care : a retrospective analysis », British Journal of General Medecine, 1er mars 2016.
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés