L'asthme du boulanger : les gestes de la prévention

Ce n'est pas une plaisanterie, les boulangers peuvent développer une allergie à la farine, où plus exactement des allergies respiratoires aux poussières de farine. Pour prévenir ce type d'affection, certains gestes professionnels sont à acquérir.
Publicité

Asthme, rhinite et autres allergies respiratoires

L'asthme et les rhinites constituent des allergies respiratoires très fréquentes parmi les boulangers. En France, la farine représente la première cause de maladie professionnelle. Ces allergies respiratoires, qui sont pourtant reconnues comme des maladies professionnelles, restent cependant peu déclarées par peur de licenciement ou de reclassement. On estime que 100.000 boulangers (30.000 artisans et 70.000 salariés) sont concernés.

Publicité
Publicité

L'asthme du boulanger peut se prévenir

Or les réactions allergiques aux poussières de farine que peuvent développer les boulangers sont susceptibles d'être prévenues grâce à la mise en place de méthodes de travail visant à diminuer les poussières dans le fournil. Une étude d'évaluation des tâches dans diverses situations de travail a permis de préconiser certains gestes et équipements :

  • apprendre à vider son sac de farine sans le secouer,
  • verser la farine dans l'eau et non l'inverse,
  • étaler la farine à la main sans la projeter,
  • utiliser une raclette pour nettoyer le plan de travail au lieu de la "soufflette",
  • séparer les tenues de travail des tenues de ville,
  • ne pas secouer ni brosser les vêtements de travail mais les laver,
  • éviter les courants d'air.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 17 Septembre 2007 : 02h00
Source : Institut national de recherche et de sécurité (Inrs) et 8e Salon national de la boulangerie, février 2007.