Arrêt de commercialisation d'une lotion anti-poux à cause de ses effets secondaires

Après une restriction des indications de la lotion anti-poux Prioderm®, le laboratoire fabricant Mylan a décidé d'arrêter la commercialisation de ce médicament.
© Istock

L'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé jeudi 6 décembre 2018 l'arrêt de la commercialisation de la lotion anti-poux Prioderm®. En cause : un renforcement de ses conditions de prescription, qui a poussé le laboratoire Mylan a stopper sa commercialisation.

Une utilisation excessive peut être dangereuse

Prioderm® est une lotion anti-poux vendue sans prescription très utilisée pour traiter les poux de nos enfants. Cette lotion agit par une action neurotoxique qui peut être dangereuse à la suite d'une utilisation excessive. En effet, ce traitement contient du malathion et du terpinéol qui peuvent provoquer des troubles neurologiques comme des maux de têtes, des nausées, des vomissements, voire, dans des cas plus rares, des convulsions chez l'enfant.

Il y a également d'autres effets indésirables possible du médicament Prioderm® : sensation de brûlures du cuir chevelu, irritation cutanée, pellicule, céphalée, érythème du cuir chevelu.

Bien que les cas de complications soient rares, l'ANSM a pris la décision de restreindre les utilisations du Prioderm® et d'en faire un médicament uniquement disponible sur ordonnance. En conséquence, les laboratoires Mylan ont donc décidé d'arrêter la commercialisation du médicament, qui ne sera plus disponible une fois les stockés écoulés. En attendant, cette lotion anti-poux n'est disponible que sur ordonnance médicale.

D'autres solutions anti-poux, qui ont une action mécanique, peuvent être utilisées en alternative au Prioderm®. Il est toujours recommandé de demander conseil à un professionnel de santé avant leur utilisation.

Contre-indication chez les enfants de moins de deux ans

Les contre-indications à l'utilisation du Prioderm® :

  • chez l'enfant de moins de deux ans ; le risque de pénétration cutanée des actifs à travers la peau est plus important chez les enfants que les adultes qui ont une peau plus épaisse.
  • En cas d'allaitement 
  • en cas d'antécédents de convulsions

Précautions d'emploi :

  • ne pas utiliser Prioderm® pendant la grossesse ni chez la femme en âge de procréer n'utilisant pas de moyens de contraception
  • respecter strictement les doses et les précautions d'emploi chez l'enfant de plus de deux ans
  • En raison du risque d’irritation, de brûlures voire d’inflammation, Prioderm® doit être manipulé avec précaution, dans un endroit aéré et éloigné de toute source de chaleur et il est recommandé de ne pas utiliser de sèche-cheveux après son application.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.