L'arnica : petite fleur, grande utilité !

En pharmacie, l’arnica est l’un des médicaments en vente libre les plus demandés.

C’est aussi un classique de la trousse d’urgence et du sac du sportif.

Mais quels sont exactement les bienfaits de l'arnica, cette petite fleur des montagnes ?

PUB

Arnica montana : une fleur précieuse

L’arnica montana est une jolie plante à fleurs jaunes et orangées qui pousse surtout dans les régions montagneuses de l’Europe et de la Russie.

Elle est utilisée depuis des siècles dans divers usages et principalement pour soulager les douleurs liées à un choc (bleus, bosses…) ou à la fatigue musculaire (crampes, courbatures…).

La grande popularité de l’arnica a d’ailleurs mis en péril cette espèce au point que, dans certains pays, les autorités en ont réglementé l’exploitation par les firmes pharmaceutiques.

PUB
PUB

La fleur d'arnica est cueillie à la main, à un certain stade de floraison et en laissant sur le terrain une proportion minimale de tiges fleuries afin de pérenniser cette précieuse espèce...

Arnica : contre les bosses, bleus et piqûres

L’arnica soulage les hématomes et contusions de toute la famille…

Et souvent, les enfants sont les premiers utilisateurs ! En effet, de la cour de récré au terrain de foot en passant par les balades à vélo, les enfants sont coutumiers des bleus et des bosses. Il s’agit d’ailleurs d’une réaction normale et utile qui permet au corps, suite à un choc, de préparer le processus de cicatrisation.

Une petite application de pommade permettra néanmoins de soulager la douleur et de faire disparaître le bobo plus rapidement.

En été, l’arnica est aussi utilisée pour soulager la douleur et les démangeaisons entraînées par les piqûres de moustique et autres petites bêtes indésirables.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 28 Octobre 2013 : 07h09
Mis à jour le Mardi 06 Juin 2017 : 12h14
Source : Le guide VIDAL des plantes qui soignent, éd. Vidal.