Argile, santé et beauté : conseils et précautions pour bien l'utiliser

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 10 Juin 2013 : 08h49
Mis à jour le Jeudi 31 Mars 2016 : 16h38

Utiliser l’argile pour sa santé, c’est vieux comme le monde, ou presque. En usage externe, c’est très conseillé. En usage interne, mieux vaut consulter !

© Istock
PUB

L’argile en masque pour le visage : nettoyage et éclat

Le premier usage de l’argile, que vous connaissez sûrement, est sous forme de masque pour la peau. La recette est simple – une ou deux cuillères à soupe d’argile au fond d’un bol, un peu d’eau pour former une pâte, et hop, on étale le tout sur le visage.

L’argile va se lier aux impuretés et quand on retire le masque (en rinçant), elles sont éliminées. Un temps de pose d’une dizaine de minutes est conseillé.

Comme l’argile est aussi très riche en sels minéraux, la peau n’est pas seulement nettoyée en profondeur, mais aussi redynamisée. Selon la nature de votre peau, différents types d’argile (blanche, rouge, verte) seront conseillées. Vous pouvez aussi ajouter une goutte d’huile essentielle pour compléter l’action.

PUB
PUB

L’argile sert-elle à tout ?

En usage externe, l’argile peut avoir bien d’autres usages que le masque de beauté.

Dentifrice

Vous pouvez en répandre un peu sur une brosse à dents pour un dentifrice improvisé.

Bain

Quelques cuillères à soupe dans l’eau du bain laissent la peau plus souple et plus douce (attention, pas trop souvent sous peine de boucher les canalisations !)

Cataplasme

Elle est aussi utilisée sous forme de cataplasme pour soulager les infections ou inflammations. Etalez une couche épaisse d’argile sur la zone infectée, protégez d’un bandage sans écraser, et laissez poser une heure ou deux. Attention, c’est à utiliser uniquement si la peau n’est pas abîmée – en cas de tendinite par exemple, de maux de dos, de courbatures, etc.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 10 Juin 2013 : 08h49
Mis à jour le Jeudi 31 Mars 2016 : 16h38
Source : (1) Williams, HB et al., Int Geol Rev. 2010 Jul 1;52(7/8):745-770.
 
PUB
PUB
A lire aussi
Sauge (salvia officinalis)Publié le 18/04/2017 - 09h10

La sauge  est utilisée contre les troubles digestifs, contre la transpiration excessive et les bouffées de chaleur en période de ménopause. Elle est aussi employée comme collutoire.

Beauté de la peauPublié le 15/01/2016 - 12h34

Pensée sauvage, bardane, bourrache, ortie : des plantes pour prendre soin de sa peau. Véritable barrière protectrice, la peau mérite toute notre attention. Les plantes constituent une réponse de choix aux déséquilibres dont elle peut souffrir.

Le thym, votre atout santé de l'hiverPublié le 30/11/2013 - 23h00

Plante médicinale et culinaire, le thym est réputé pour ses propriétés apaisantes en cas de rhume ou de maux de gorge. Mais il possède bien d’autres vertus ! Tour d’horizon non exhaustif des nombreux bienfaits du thym.

Plus d'articles