Anorexie de l'adolescente : comment la déceler ?
© Istock

Un isolement social né de l'anorexie

Dans l'anorexie, la place prise par la nourriture est tellement importante que toutes les autres préoccupations de la vie d'uneadolescente - les premiers amours, les sorties, les mouvements de jeunesse, etc. – passent au second plan.

Bon nombre de jeunes filles anorexiques finissent par préférer passer leur temps libre bien au chaud dans le cocon familial.

Publicité
Publicité

D'autres signes de l'anorexie

Associés à l’obsession de la nourriture, d'autres signes sont révélateurs d'uneanorexie :

  • Une perte de poids durable, associée à la peur panique de reprendre un gramme.

  • Une déformation de l'image du corps : une anorexiquese voit ronde et gonflée alors qu'elle est en réalité maigre.
  • Une perturbation du cycle menstruel.
  • Des vomissements provoqués, la prise de laxatifs et/ou la pratique d'un sport intensif peuvent parfois s’ajouter au tableau.

Quand l'anorexie est installée, elle se manifeste aussi par des signes physiques : sensation de froid permanente, yeux enfoncés dans leurs orbites, cheveux et ongles cassants, apparition de rides, faiblesse, étourdissements, etc.

Notez qu'il n'est pas rare que l'anorexie soit associée à des comportements boulimiques. Des crises au cours desquelles la personne mange de très grandes quantités de nourriture en très peu de temps, suivies de comportements visant à perdre les calories ingérées : vomissements, prise de laxatifs, pratique sportive intensive.

 
Publié par Elise Dubuisson, journaliste santé. le Jeudi 15 Mars 2012 : 18h49
Mis à jour le Jeudi 13 Mars 2014 : 13h50
Source : Merci à Isabelle Maisin, psychiatre spécialisée dans les troubles alimentaires aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, pour sa collaboration à cet article.