Ampoules

Plus scientifiquement appelées phlyctènes, les ampoules sont la conséquence d'un frottement cutané localisé
Publicité

Ampoule : les généralités

  • Elles sont causées par un matériel inadapté ou mal réglé (chaussures, selle).
  • Elles se présentent comme une bulle remplie de liquide apparaissant sous la peau à l'endroit du frottement.
  • Elles sont très douloureuses et peuvent empêcher la poursuite de l'activité sportive en cours, surtout si la surface cutanée se crève. Il apparaît alors une ulcération si le frottement continue.

Quelques conseils en cas d'ampoules

En matière d'ampoules, mieux vaut prévenir que guérir.

Il faut également lutter contre la disydrose (petites vésicules apparaissant au niveau des mains et des pieds) par la pulvérisation de talc. Au moment de l'entraînement ou de la compétition, il faut rechercher les zones possibles de frottements et les protéger avec par exemple un pansement adhésif ou une deuxième paire de chaussettes. La réduction des frottements par la lubrification de la zone (application de pommades grasses) est également utile.

Il faut porter ou utiliser progressivement du matériel neuf, des vêtements récents ou des chaussures neuves, et ne jamais porter des chaussures neuves le jour d'une compétition. Il faut les "faire" progressivement à son pied.

Une fois l'ampoule constituée, il faut la crever mais laisser la peau qui la recouvre, car elle sert partiellement de pansement (un vrai pansement est tout de même nécessaire).

Globalement, toute ampoule percée doit être protégée par un pansement et traitée pour éviter une surinfection. Sinon, quand l'ampoule est à nu, il faut appliquer de l'éosine pour la sécher, et la recouvrir d'un pansement hydrocholloïde pour pratiquer l'activité sportive.

Guide: 

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Jeudi 25 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 13 Mars 2014 : 15h57
PUB
PUB