Amaigrissement : un médicament retiré du marché

© Istock

L'Exolise ®, appartenant à la famille des médicaments dits de phytothérapie, proposé en complément de régimes amaigrissants, vient d'être retiré du marché. Depuis 1999, 13 cas d'atteinte hépatique ont été recensés chez des patients utilisant cette spécialité pharmaceutique.

PUB

L'Exolise ® est un médicament produit par les laboratoires Arkopharma, à partir d'extrait hydro-alcoolique fort de feuilles de thé vert (Camellia sinensis). Il bénéficiait depuis 1999 d'une autorisation de marché en France et était proposé en complément dans le cadre de régimes amaigrissants. Délivré sans ordonnance, il n'était pas pris en charge par l'Assurance maladie.

Or, 13 cas d'atteinte hépatique (9 en France et 4 en Espagne), dont 4 graves, ont été enregistrés chez des patients prenant ce produit. Les effets au niveau du foie, qui sont apparus en moyenne 50 jours après le début du traitement, ont évolué favorablement dès l'arrêt des prises, dans la majorité des cas. En effet, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé précise qu'un cas pour lequel la responsabilité de l'Exolise® ne peut pas être exclue a nécessité une transplantation hépatique.

PUB
PUB

Face à ces risques, certes rares, mais graves, l'autorisation de mise sur le marché de cette spécialité pharmaceutique a été suspendue. Tous les lots disponibles vont être retirés du marché (date de péremption antérieure ou égale au mois d'avril 2006).

Attention, cette décision concerne précisément l'Exolise®, une spécialité dont le mode de préparation est particulier, c'est-à-dire produite à partir d'extrait hydro-alcoolique fort de feuilles de thé vert. Cette décision ne s'applique donc pas aux autres médicaments à base de composé de thé : extrait hydo-alcoolique faible, extrait aqueux et poudre de feuille. L'utilisation de thé vert en phytothérapie ou dans l'alimentation n'est pas remise en question.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 09 Avril 2003 : 02h00
Source : Communiqué de presse de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, 7 avril 2003.