Allocation de présence parentale : appréciation croissante

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 29 Septembre 2004 : 02h00
Depuis 2001, l'allocation de présence parentale est versée aux parents qui cessent ou réduisent leur activité professionnelle pour s'occuper personnellement de leur enfant gravement malade ou handicapé. Au 31 décembre 2003, on dénombre près de 3.200 bénéficiaires de cette prestation.
PUB

En pratique

PUB
PUB

  • L'allocation de presence parentale (APP) est attribuee aux parents confrontes a une serieuse maladie ou a un handicap grave de leur enfant et qui interrompent ou reduisent leur activite professionnelle pour s'en occuper personnellement, dans le cadre d'un conge de presence parentale. Il s'agit donc d'un revenu de remplacement destine a compenser forfaitairement une perte de ressources.
  • Elle est versee sans condition de ressources et ouvre droit pendant toute sa duree aux prestations de l'assurance maladie et a l'assurance vieillesse.
  • L'attribution est pour une duree au moins egale a 4 mois (ou deux mois en cas d'affection perinatale). Le droit est renouvelable deux fois. La duree peut donc s'etendre a 12 mois.
  • L'enfant a charge doit etre age de moins de 20 ans.
  • Il n'existe pas de liste de pathologies definies a priori. Le medecin doit se prononcer dans un certificat sur la >. Il peut donc s'agir d'une maladie grave, d'un handicap, d'une prematurite ou encore d'un accident grave.

Cette prestation est de plus en plus appreciee, comme en temoignent les 3.200 beneficiaires en 2003. Dans les faits, ce sont majoritairement les femmes qui dans 95% des cas prennent ce conge de presence parentale. Dans 65% des cas, les parents ont recours a l'APP en raison d'un enfant presentant une grave maladie. Il s'agit d'un handicap dans 20% des cas, d'une affection perinatale (dont la prematurite) dans 10% des cas, les accidents graves representant 5% des recours.La motivation des trois quarts des parents est de s'occuper personnellement de leur enfant. La moitie ont ete motives suite a une discussion avec un medecin au sujet de la situation de leur enfant. Les principales autres raisons citees sont : l'absence d'etablissement d'accueil, le manque de places dans ce type d'etablissement ou l'impossibilite de trouver une personne competente pour prendre en charge l'enfant a proximite du domicile des parents.

Interroges au 2e semestre 2003, les beneficiaires de l'APP se declarent majoritairement satisfaits du montant de la prestation et tres satisfaits du dispositif.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 29 Septembre 2004 : 02h00
PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Grossesse : le congé parental d'éducationPublié le 20/06/2010 - 00h00

Après la naissance d'un enfant ou à l'arrivée d'un enfant adopté, la loi autorise le père ou la mère à prendre un congé parental d'éducation. Vous pouvez ainsi vous consacrer totalement ou partiellement à votre enfant pendant un, deux ou trois ans.

Mon enfant à l’hôpitalPublié le 14/02/2018 - 17h03

L’hospitalisation d’un enfant, que ce soit dans l’urgence ou programmée, est toujours une épreuve pour la famille. Sera-t-il bien soigné, comment va-t-il supporter la séparation, va-t-il comprendre ce qui lui arrive ? Des interrogations qui génèrent un stress que l’enfant va ressentir....

Plus d'articles