Allergie

L'allergie est une réaction d'intolérance à une substance étrangère.

Lorsque cette substance entre en contact avec l'organisme, elle déclenche la production d'histamine dans le sang (l'histamine est une molécule cousine de l'adrénaline et de la sérotonine, entre autres). C'est l'histamine qui provoque l'ensemble des réactions allergiques.

L'allergie peut se manifester à tout âge et disparaître du jour au lendemain à cause d'un changement dans le système immunitaire de la personne.

Publicité

Allergie : Comprendre

Il existe deux types de réactions allergiques :

  • les réactions instantanées, provoquées par une substance absorbée par l'organisme, en avalant ou en respirant par exemple ;
  • les réactions retardées, provoquées par ce que l'on a touché. Elles surviennent entre 48 et 96 heures après le contact.

Les réactions allergiques peuvent se manifester ainsi :

Réactions instantanées :

  • urticaire (plaques lisses ressemblant à des piqûres de moustique, blanches au centre et rouges sur le pourtour ; elles apparaissent sur tout le corps, se déplacent d'heure en heure et s'accompagnent de démangeaisons) ;
  • asthme (difficultés respiratoires, toux, essoufflement, respiration sifflante) ;
  • conjonctivite (larmoiement, yeux rouges, irritation) ;
  • rhinite allergique ou "rhume des foins" (congestion, picotement, éternuement et écoulement nasal) ;
  • œdème (enflure) aux lèvres, à la gorge ou sur les paupières ;

  • troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées).

Réactions retardées :

  • dermatite de contact (vésicules, rougeurs et démangeaisons aux endroits de contact ; des squames, des fissures suintantes et des croûtes apparaissent aussi parfois).

Allergie : Causes

Facteur génétique

Les chercheurs ignorent encore les causes véritables des allergies. Toutefois, il est prouvé que l'hérédité joue un rôle important. On n'hérite pas nécessairement des allergies de ses parents, mais on hérite de la tendance à faire de l'allergie.

Chez un enfant, le risque de faire un jour des allergies est de 30 % à 40 % si l'un de ses deux parents en souffre lui aussi ; si les deux parents sont atteints, les risques pour l'enfant grimpent jusqu'à 80 %.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 03 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 15 Mai 2014 : 14h34
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2001. Association Asthme & Allergies, http://asthme-allergies.org/.
PUB
PUB