Allergie : rupture de stock de l'Anapen®, seul médicament d’urgence

© Istock

L’ANAPEN® est le seul médicament d'urgence (adrénaline) pour de nombreux allergiques. Administré immédiatement lors d’un choc anaphylactique, il peut leur éviter la mort.

Or ce stylo auto-injecteur est en rupture de stock depuis le 15 mai dernier. En l’absence de toute autre alternative en France, « cette pénurie de l’ANAPEN® met en danger de mort les allergiques ».

L’Association française pour la prévention des allergies (AFPRAL) a lancé une pétition en ligne pour sensibiliser les pouvoirs publics et la population au danger et à l’urgence de cette situation…

Publicité

Allergie : rupture de stock de l'ANAPEN®

Ce n’est pas la première fois que l’ANAPEN®, ce stylo auto-injecteur, est en rupture de stock. Mais depuis le 15 mai 2012, cette nouvelle pénurie perdure longtemps. Il s’agit cette fois d’une « question de fiabilité ».

Le problème est que sans stylo auto-injecteur, les allergiques sont en danger de mort.

Par ailleurs, l'ANAPEN® ayant une durée de validité relativement courte, les stylos que possèdent encore certains allergiques arrivent à la date de péremption.

Rappelons que l'ANAPEN® doit s’administrer en cas de choc anaphylactique, une urgence médicale causée par une réaction allergique immédiate (piqûres d’hyménoptères, allergies alimentaires, médicaments).

Ce choc (défaillance cardiaque, accélération du pouls, chute de tension) peut être mortel, d’où la nécessité vitale d’avoir toujours sur soi de l’adrénaline injectable lorsque l’on est allergique

Publicité
Publicité

Or l’ANAPEN® est la seule marque à être distribuée en France alors que d’autres stylos injecteurs existent. Deux autres stylos injecteurs ont notamment obtenu leur autorisation de mise sur le marché, mais ils ne sont toujours pas dans les pharmacies.

Une pétition en ligne pour dénoncer cette non assistance à personne en danger

Pour dénoncer cette situation qualifiée par l’AFPRAL de « non assistance à personne en danger », une pétition en ligne a été lancée : http://allergies.afpral.fr.

Elle vise à sensibiliser les pouvoirs publics et la population pour faire cesser cette scandaleuse situation.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 03 Juillet 2012 : 10h31
Mis à jour le Mardi 03 Juillet 2012 : 12h21
Source : Communiqué de presse de l’AFPRAL, juin 2012.
PUB
PUB