Allergie : les pollens de cyprès sont déjà de retour…

Non seulement le retourdel’allergie est précoce cette année, mais en plus, le risque lié aux pollensde cyprès est particulièrement élevé. Les allergiques doivent donc reprendre leur traitement sans délai !

Publicité

Les allergologues sont actuellement débordés. Il faut dire que les cyprès, les premiers à libérer leurs pollens ont été précoces. Le risque est très élevé autour du bassin méditerranéen comme l’indique le bulletin allergo-pollinique publié par le Réseau national de surveillance aérobiologique (Rnsa).

Les régions où le risque d’allergie est le plus élevé sont la Provence Alpes Côtes d'Azur et le Languedoc Roussillon. Ceci dit, cette année est particulière avec un risque élevé d’allergie aux pollensde cyprès en Ile-de-France, dans le centre et dans les pays de la Loire.

Publicité
Publicité

Outre les pollens de cyprès, des mises en garde ont été émises contre "des pollens de graminées sur Angers, Cholet, Nantes, sans gravité, mais non signalés par les observatoires phénologiques".

Enfin, les pollens de bouleau sont, eux aussi, plutôt en avance. Ils sont déjà été observés « sur Paris, Angers, Cholet, La Roche sur Yon, Poitiers, Dijon, et Bart ».

En pratique, les personnes allergiques ne doivent pas attendre l’apparition des premiers symptômes pour reprendre leur traitement. L’allergie se traduit par une inflammation, qui lorsqu’elle est installée est difficile à traiter, même avec les médicaments. L’idéal est d’empêcher qu’elle ne survienne, ce qui revient à prendre ces médicaments avant la manifestation des symptômes.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 07 Mars 2011 : 11h02
Mis à jour le Mardi 16 Avril 2013 : 10h07
Source : Bulletin allergo-pollinique publié par le Réseau national de surveillance aérobiologique (Rnsa), n° 09 du 4 Mars 2011, valable jusqu'au 11 Mars 2011.
PUB
PUB