Allergie au nickel : comment la reconnaître ?

© Istock
Vous avez parfois des démangeaisons suivies de plaques rouges sur le corps ? Gare à l’allergie au nickel déclenchée par une multitude de facteurs présents dans votre environnement quotidien.
Publicité

Le nickel, un fléau pour la santé ?

Le nickel est un métal qui entre dans la composition de bijoux fantaisie et piercings, de boutons, d’agrafes et rivets présents sur les vêtements, de lunettes, de matériel multimédia ou encore de pièces de monnaie. Il est aussi présent dans certains aliments comme les fruits de mer par exemple. Lorsque certaines particules qui forment le nickel entrent en contact avec la sueur, des produits cosmétiques ou encore avec le sel marin, une allergie de contact est susceptible de se déclencher. Ses symptômes peuvent être très importants.

Publicité
Publicité

Allergie au nickel : symptômes

Démangeaisons et plaques rouges sur le corps sont parmi les symptômes d’une allergie au nickel. Ils apparaissent dès que le sujet est en contact avec ce métal. Il est également fréquent que la réaction soit plus impressionnante encore. Dans ce cas, la dermatite de contact allergique entraîne :

- de l’eczéma ;

- des cloques sur la peau ;

- des croûtes ;

- une desquamation ;

- une décoloration cutanée.

Toutes ces manifestations allergiques peuvent se déclarer sur n’importe quelle partie du corps ainsi que sur les mains et/ou les poignets. Elles peuvent perdurer pendant plusieurs semaines.

Une crème contre l'allergie au nickel

Il existe aujourd’hui des crèmes protectrices dont l’action est immédiate. Elles protègent la peau contre les manifestations allergiques liées à certaines particules de nickel, grâce à leur pouvoir d’absorption. Le nickel ne pénétrant plus dans la peau, les problèmes d’allergie disparaissent.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 26 Avril 2018 : 12h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :