Allergie alimentaire : tout l'art de réintroduire l'allergène
Sommaire

Un quart des allergiques poursuivent leur régime alimentaire

Dans 25% des cas, le ou les aliments continuent à être évités. A noter que ce comportement s'est révélé un peu plus fréquent chez les filles que chez les garçons.

Il semblerait que la crainte d'une persistance de l'allergie soit la cause de la poursuite du régime.

Pourtant, une amélioration de la qualité de vie chez les sujets qui ont réintroduit l'allergène est clairement constatée.

En pratique, les tests de provocation sont très utiles et doivent être répétés, même s'ils sont négatifs, afin de rassurer sur l'absence d'allergie et encourager la reprise d'une alimentation normale. Il est inutile de poursuivre un régime contraignant s'il n'a plus lieu d'être.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Eigenmann P. et coll., Prediatr. Allergy Immunol., 17: 601-5, 2006.