Allaitez maintenant pour une bonne santé cardiovasculaire demain !

Peu de femmes francaises allaitent leur bébé, alors que l'allaitement présente de nombreux bénéfices pour la santé du bébé et pour la santé de la mère. Une étude récente souligne les effets sur la santé cardiovasculaire de la mère : à la ménopause, les femmes qui ont allaité leur enfant souffrent moins de problèmes cardiovasculaires.
Publicité

L'allaitement conditionne la santé cardiovasculaire de la mère

Sachant que les maladies cardiovasculaires représentent une des premières causes de mortalité dans notre pays, il est important de mettre tous les atouts de notre côté. Et pourquoi pas, inciter les femmes jeunes à allaiter ?

En effet, l'allaitement offre de nombreux bénéfices pour l'enfant, mais également pour la mère, dont des avantages cardiovasculaires, comme le démontre cette étude récente qui a porté sur une population de 140.000 femmes ménopausées. Passé la cinquantaine, les femmes qui ont nourri au sein leur enfant pendant au moins un mois, présentent une tension artérielle plus basse que les autres, un taux de cholestérol plus faible et un risque de diabète de type 2 moindre. Au final, elles risquent moins d'être victimes d'infarctus du myocarde ou d'accident vasculaire cérébral, deux accidents des plus redoutés. Quant aux femmes qui ont allaité plus d'un an, leur risque cardiaque et cardiovasculaire est diminué de 10%.

Publicité
Publicité

Autrement dit, donner le sein est avantageux sur le plan cardiovasculaire même pour une courte période. Ensuite, évidemment, plus l'allaitement est prolongé plus les effets seront prononcés.

En conclusion, l'allaitement offre des avantages durables, dans le temps (ici sur plus de 35 ans).

Rappel des bénéfices de l'allaitement

Pour l'enfant :

Meilleurs développement et croissance de l'enfant.

Protection contre les infections digestives et respiratoires.

Prévention des allergies (à partir de 4 mois d'allaitement).

Prévention des maladies cardiovasculaires à l'âge adulte (cholestérol, hypertension...).

Prévention du diabète de type 1.

Prévention du surpoids.

Prévention des cancers.

Chez la mère :

Prévention de l'obésité.

Prévention des maladies cardiovasculaires.

Retour de couches facilité.

Perte de poids facilitée après l'accouchement

Diminution du risque de cancer du sein et de l'ovaire.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 10 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 13 Juillet 2009 : 02h00
Source : Schwarz EB, Ray RM, Stuebe AM et al. Obstet Gynecol 2009 ; 113(5) : 974-82.