Alerte sur deux compléments alimentaires : OxyElite Pro et Versa-1

© Istock

Suite à des cas graves d’effets secondaires, la Direction générale de la santé (DGS) recommande expressément de ne pas acheter ou consommer les compléments alimentaires de la marque OxyElite Pro et Versa-1.

PUB

OxyElite Pro et Versa-1, deux compléments alimentaires responsables d’hépatites

Au total, 75 cas d’hépatites aiguës non-virales ont été signalés en Irlande, Nouvelle-Zélande, au Japon et aux États-Unis, dont un décès survenu dans ce dernier pays. Aucun de ces accidents n’a encore été répertorié en France.

Toutes les victimes avaient consommé des produits de marque OxyElite Pro et Versa-1, vendues comme complément alimentaire pour favoriser la perte de poids et renforcer la masse musculaire.

PUB
PUB

Selon la Food and Drug Administration (FDA), tous ces produits ont en commun l’aegeline, substance qui serait à l’origine des accidents hépatiques.

À noter que la consommation de ces compléments alimentaires a aussi été associée à des symptômes digestifs, cardiovasculaires et neurosensoriels.

Ces compléments alimentaires ne sont pas autorisés en France

Ces compléments alimentaires peuvent être achetés sur Internet, mais ils n’ont pas reçu d’autorisation de mise sur le marché européen ni aux États-Unis.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), a contacté les responsables des sites vendeurs de ces produits afin qu’ils soient retirés du marché.

En pratique, 5 produits ont été répertoriés :

  • OxyELITE Pro Super Thermo capsules
  • OxyELITE Pro Super Thermo Genic capsules
  • OxyELITE Pro Ultra-Intense Thermo capsules
  • OxyELITE Pro Super Thermo powder
  • Versa-1

Ne les achetez pas, ne les consommez pas.

Et en cas d’apparition de symptômes dans les jours suivant la prise de ces produits, consultez rapidement un médecin, conseille vivement la DGS.

Publié le 24 Janvier 2014 | Mis à jour le 27 Janvier 2014
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Actualité presse de la Direction générale de la Santé, 23 janvier 2014, http://www.
Voir + de sources
sante.gouv.fr/mise-en-garde-contre-la-consommation-de-complements-alimentaires-oxyelite-pro.html.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés