Alcool au volant : un tatouage pour mesurer le taux d’alcoolémie

Original, utile, voire vital, ce patch ou tatouage s’illumine lorsque le taux d’alcoolémie est trop élevé. Il a été inventé par deux étudiantes américaines pour lutter contre l’ivresse au volant.

PUB

Un patch contre l’alcool au volant

Ce patch se présente un peu comme un tatouage éphémère du type de ceux que l’on trouve dans les Malabars. Sa particularité est qu’il est doté d’une puce capable, via la sueur à la surface de la peau, de doser le taux d’alcoolémie et de s’illuminer pour alerter le consommateur qu’il a dépassé la limite autorisée. A noter que cette invention est dotée d’un intérêt collectif, car en changeant de couleur, ce patch avertit aussi l’entourage sur les personnes inaptes à prendre le volant.

PUB
PUB

Un patch avertisseurd’alcoolémie

Ce prototype, baptisé SafeStamp, a été mis au point par deux jeunes femmes de la Miami Ad School, Divya Seshadri et Meghan D. O’Neill, et financé par la marque de bière Heineken dans le cadre de la lutte contre l’alcool au volant.

Dommage que ce tatouage ne soit pas encore disponible car il pourrait dès à présent sauver de nombreuses vies (l’alcool est impliqué dans un tiers des accidents de la route). Même son prix serait abordable, avec un coût de revient inférieur à 1 dollar. On pourrait aussi imaginer les boîtes de nuit tamponner leurs clients à l’entrée et vérifier la couleur de celui-ci à la sortie…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 10 Juillet 2015 : 15h55
Mis à jour le Vendredi 10 Juillet 2015 : 18h35
Source : RTL, Le Nouvel Observateur, 9 juillet 2015.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés