Alcool et nutrition
L'alcool soulève toujours de nombreuses discussions en matière de nutrition. Bien qu'il ne soit pas nécessaire à l'organisme, celui-ci est quand même équipé pour métaboliser et évacuer de petites doses d'alcool. On peut donc penser qu'il a quelque part une utilité.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sommaire

Alcool protecteur

Une consommation modérée, de 5 à 30 g d'alcool, soit l'équivalent de 1/2 à 3 verres de vin par jour environ, serait protectrice. Les études épidémiologiques montrent que le risque de mortalité cardio-vasculaire est alors réduit. L'alcool augmenterait l'HDL, le bon cholestérol. Il diminue aussi le stress et la coagulabilité du sang. Il aurait aussi un effet anti-oxydant encore que l'on ait pas vraiment démêlé si celui-ci vient de l'alcool lui-même ou des tanins contenus dans le vin, ou des deux.

Alcool tonique

Un verre de vin ou une coupe de champagne procurent du plaisir, ce qui n'est pas négligeable. L'un ou l'autre donne un coup de fouet, euphorise, remonte le moral, excite les fonctions intellectuelles.Cette petite dose d'alcool fait également lever les inhibitions : bien des timides trouvent dans un verre le moyen de faire tomber cette barrière. Beaucoup d'hommes en prennent un pour conforter une puissance sexuelle défaillante.Le tout est de se contenter d'un seul verre. Dans ce cas, il n'y a pas de danger.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :