Alcool et fêtes : les 5 fausses idées qui fâchent

À l’approche des fêtes, Corinne Peirano, diététicienne et membre de l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN), part en guerre contre les idées reçues sur l’alcool qui poussent de nombreux consommateurs à en user, voire en abuser…
© Istock

L’alcool : avec extrême modération

Il est possible de boire de l’alcool pendant les fêtes, à condition de respecter la modération. À défaut, cette boisson n’est pas sans risque pour la santé et augmente les comportements à risque (violence, accidents, rapports sexuels non protégés…).

5 idées fausses sur l’alcool

L’alcool hydrate : Faux.

Au contraire, l’alcool déshydrate. Ayez toujours un verre d’eau à portée de main.

L’alcool fait maigrir : Faux.

1g d’alcool = 7 calories. Par comparaison, 1g de protéines ou de glucides = 4 calories et 1 g de lipides = 9 calories.

Le champagne fait moins grossir que le vin : Faux.

Vin et champagne sont tout aussi caloriques : environ 100 calories par verre de vin rouge ou blanc et entre 70 et 120 calories pour une coupe de champagne.

L’alcool réchauffe : Faux.

L’alcool provoque une vasoconstriction. Ainsi, après une brève sensation de chaleur, il se produit l’inverse : la température des extrémités chute.

Pendant un repas, mieux vaut alterner les vins : Faux.

Pour faciliter le travail d’épuration et d’élimination de l’alcool par le foie et les reins (et limiter la prise de poids), il est préférable de ne pas mélanger les vins.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de presse de l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN), décembre 2014.