Afrique du Sud : La bactérie Klebsiella pneumonia tue 6 nourrissons

© Adobe Stock

Un hôpital de Johannesburg en Afrique du Sud a dû fermer sa maternité après le décès de six nouveaux-nés des suites d'une infection provoquée par la bactérie Klebsiella pneumonia.

PUB

Une bactérie mortelle. En Afrique du Sud, à Johannesburg, 11 bébés ont contracté une infection provoquée par la bactérie Klebsiella pneumoniae depuis le 11 juillet 2018. Six sont décédés. La maternité où il venait de naître a été fermée ainsi que d'autres services de l'établissement Thelle Mogoerane situé à Vosloorus, dans la province de Gauteng. Tous les nouveaux-nés de l'hôpital ont été transférés dans d'autres établissements pour enrayer l'épidémie. La souche de la bactérie en question serait très difficile à traiter. Elle résisterait aux antibiotiques de première intention, de deuxième intention et aux antibiotiques carbapénèmes qui constituent dans la plupart cas, les derniers antibiotiques possibles. Selon le ministre de la Santé sud-africain Aaron Motsoaledi,l'infection est liée à la surpopulation des établissements de santé de la région et à l'augmentation des grossesses chez les adolescentes.

PUB
PUB

Une bactérie qui a déjà tué en France

La bactérie Klebsiella pneumoniae est naturellement présente dans letube digestif et les voies aériennes supérieures de l'homme et des animaux, elle peut se trouver dans l’eau, le sol et la poussière. Aussi appelée "bacille de Friedländer", elle appartient à la famille des Enterobacteriacées et se transmet par voie manuportée.Elle peut devenir pathogènes et causer desinfections respiratoires, surtout chez des sujets fragilisés (personnes âgées, diabétiques), et d'autres infections chez les personnes hospitalisées. Ces infectionssont plus fréquentes et plus graves en Asie mais elles peuvent aussi survenir en Occident sous la forme d'infections nosocomiales (infection broncho-pulmonaires, urinaires, bactériémies, infections méningées post-traumatiques ou post-chirurgicale). En 2013, 19 personnes étaient décédées à Nice à cause de cette bactérie. Elle sévit particuilèrement à la fin de l'été.

Publié par Aurélie Blaize, journaliste santé le Lundi 17 Septembre 2018 : 14h46
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés