L’acide ellagique des fruits rouges : un super soin coup d’éclat

© Istock

Puissant antioxydant, anti-taches, anti-rides, l’acide ellagique est un actif prisé en cosmétique. On le retrouve au cœur de nombreux fruits, et il est utilisé dans les soins coup d’éclat. Ses nombreuses propriétés font de l’acide ellagique un ingrédient de choix en cosmétique.

Publicité

L’acide ellagique, un puissant polyphénol

L’acide ellagique (AE) est un puissant polyphénol antioxydant. On le trouve dans de nombreux fruits, légumes et noix notamment dans les framboises, les fraises, la canneberge, la grenade. Cet actif est souvent utilisé pour lutter contre les problèmes de pigmentation (masque de grossesse, taches solaires, pigmentations post-inflammatoires). C’est également un formidable antioxydant naturel qui lutte contre les radicaux libres et un anti-âge qui booste la production de collagène.

Les propriétés cosmétiques de l’acide ellagique

L’acide ellagique est un ingrédient de choix aux multiples propriétés. Il aide à raviver l’éclat tout en luttant contre les attaques radicalaires, il ralentit ainsi l’apparition des premiers signes de l’âge.

Une action anti-âge : Avec l’âge, les fibroblastes qui synthétisent le collagène et l’élastine (tissu de soutien de la peau) diminuent avec pour conséquence une perte de tonicité et d’élasticité du derme. En surface, les rides se creusent. "L’AE active la synthèse de collagène avec un mécanisme direct au niveau du derme très intéressant, explique Aurélie Guyou, Directrice Scientifique d’Etat Pur : " L’AE agit dans le derme en bloquant ou ralentissant la dégradation des fibroblastes avec une répercussion sur le ralentissement du vieillissement cutané.

Publicité
Publicité
  • Une action anti-radicalaire : L’AE protège contre le stress oxydatif (responsable du vieillissement) en piégeant les radicaux libres. Il limite ainsi le vieillissement prématuré.
  • Une action sur la vascularisation : "L’AE booste l’apport en oxygène au niveau des cellules et a un effet sur la vascularisation. Une propriété importante pour la peau des fumeuses dont la vascularisation est ralentie", poursuit la scientifique.
  • Une action photo-protectrice : L’acide ellagique réduirait la toxicité induite par les UVB sur les kératinocytes et les fibroblastes en bloquant la production de MMP (enzymes qui dégradent le collagène). Une étude japonaise a démontré l’action sur le photo-vieillissement de l’AE qui en luttant contre l’oxydation causée par les rayons ultraviolets joue un rôle photo-protecteur. Il semblerait également que l’acide ellagique augmenterait de 25 % l’action des crèmes solaires. Par ailleurs, l’AE aide à diminuer les réactions inflammatoires liées aux expositions solaires. Des tests in vitro ont démontré une réaction inflammatoire réduite suite à des bains de soleil après application topique de l’ingrédient.
  • Une action éclaircissante : Des études ont mis en lumière les propriétés éclaircissantes de l’AE qui rendrait la peau plus lumineuse, plus éclatante. Comment ? "L’AE est un inhibiteur de la mélanogénèse." L’acide ellagique ralentit en effet la prolifération des mélanocytes (cellules qui pigmentent la peau). "Il rétablit une certaine homogénéité pigmentaire, rend le teint plus homogène, plus lumineux", ajoute Aurélie Guyou.

Avec ses propriétés éclaircissantes, anti-radicalaires, anti-âge, l’acide ellagique lutte sur tous les fronts.

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Lundi 21 Novembre 2016 : 08h25
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 11h59
Source : Entretien avec Aurélie Guyou, Directrice Scientifique d’Etat Pur
Dietary compound ellagic acid alleviates skin wrinkle and inflammation induced by UV-B irradiation. Experimental Dermatology 2010; 19: e182–e190.
Société Française des Antioxydants : https://www.sfa-site.com/?q=node/235
Journal of Investigate dermatology : http://www.jidonline.org/article/S0022-202X(15)32913-4/fulltext
La rédaction vous recommande sur Amazon :