Accouchement sans péridurale : comment réduire les douleurs ?

Vous souhaitez (ou vous devez) vous passer de péridurale ? Rassurez-vous, de nombreuses techniques peuvent vous aider à réduire les douleurs de l’accouchement. Hypnose, sophrologie, yoga, méthode Bonapace, acupuncture... Tour d’horizon !
© Fotolia
Sommaire

Un accouchement se prépare

Il existe de nombreuses méthodes pour accoucher sans (trop) de douleur, qui ont toutes en commun l’apprentissage de deux outils de base :

  • La respiration, qui permet de bien oxygéner l’utérus (qui est un muscle), afin qu’il fonctionne de façon optimale et qu’il soit moins contracté.

    Elle est aussi une façon de focaliser son mental et d’éviter de penser à ses peurs et ses douleurs.

  • Les positions à prendre pourréduire la douleur et favoriser l’avancement du travail.

    Le bassin étant mobile, certaines positions permettent de trouver l’axe qui offre le plus large passage au bébé.

Quel que soit votre choix, c’est la préparation qui est la clé !

Les sages-femmes qui vous assisteront en salle de travail connaissent aussi de nombreuses techniques pour réduire les douleurs de l’accouchement : massages, suspension à des cordes pour étirer les muscles entourant l’utérus, etc.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci à Sabine Peckel, sage-femme spécialisée en hypnose et à Véronique Cortis, sage-femme formée à la sophrologie et à la préparation globale à l’accouchement.
La rédaction vous recommande sur Amazon :