9e Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral

Cette 9eJournée mondiale de l’accident vasculaire cérébral se déroulera samedi 29 octobre 2011. Dans le monde, une personne est victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) toutes les 5 secondes. Cette année, la Société française neurovasculaire (SFNV) souhaite attirer l’attention sur les premiers symptômesd’alerte et sur la nécessité de surveiller sa tension artérielle, premier facteur de risque de l’accident vasculaire cérébral (AVC).

PUB

L’accident vasculaire cérébral (AVC)

Avec 130.000 personnes touchées par un AVC chaque année, dont 62.000 en décèdent, l’AVC est l’une des principales de cause de mortalité en France, la première cause de handicap acquis de l’adulte et la deuxième cause de démence. Or une partie des AVC pourrait être prévenue.

Rappelons que l’AVC ou attaque cérébrale, survient lorsque la circulation sanguine dans le cerveau est interrompue, privant les neurones de nutriments et l’oxygène, ce qui entraîne leur mort puis des séquelles cérébrales définitives. Cette situation peut se produire suite à un vaisseau bouché ou à l’éclatement d’un vaisseau provoquant une hémorragie.

PUB
PUB

Contre les AVC, l’objectif est double

1) Repérer les symptômes d’alerte pour pouvoir mettre en place le traitement adapté. Les signes qui doivent amener à contacter immédiatement les urgences (en composant le 15 ou le 112) sont :

- engourdissement, faiblesse ou paralysie brutale d'un bras, d'une jambe, du visage ou d'une moitié du corps (c'est l'hémiplégie),

- difficultés à parler,

- trouble de la vision,

- troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche,

- mal de tête sévèreet soudain n’ayant aucune cause connue.

2) Prévenir les AVC en agissant sur le premier facteur de risque, c’est-à-dire en surveillant régulièrement sa tension artérielle et en la traitant si nécessaire. Sachant qu’il existe en France plus de 10 millions de personnes hypertendues, que 50% des plus de 70 ans sont hypertendus et qu’un tiers des hypertendus ne sont pas correctement traités, cette dernière consigne est de haute importante.

Et vous, à quand remonte votre dernière mesure de tension artérielle ? Vous pensez être encore jeune et donc non concernés ? Et bien sachez que « 15% des AVC surviennent chez les moins de 50 ans, 25% chez les moins de 65 ans, c’est-à-dire chez des personnes en activité professionnelle ou en âge légal de travailler, et plus de 50% chez les personnes de 75 ans et plus »…

Publié le 26 Octobre 2011 | Mis à jour le 26 Octobre 2011
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse de la Société française neurovasculaire (SFNV), de la Fédération nationale des AVC et du Ministère de la Santé, 10 octobre 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés