9 choses à faire avec l'huile d'amande douce

Publié par Aline Garcin, journaliste santé et validé par Céline Touati, naturopathe et nutrithérapeute le Mercredi 11 Juillet 2018 : 15h05

L'huile d'amande douce était déjà utilisée à l'époque des pharaons. Son usage se perpétue aujourd'hui chez les adeptes de phytothérapie. Quelles sont les applications de cette huile dorée ? La réponse avec Céline Touati, naturopathe. 

© Istock
PUB

Combattre la toux grasse

L'huile d'amande douce est une bonne alternative aux sirops du commerce pour traiter une toux grasse. Céline Touati recommande "une cuillère à café par jour pour évacuer toutes les mucosités bronchiques qu'on peut avoir et calmer la toux".

Cette propriété expectorante est commune à la plupart des huiles. La thérapeute préconise néanmoins l'huile d'amande douce en première intention car "elle est plus facile à avaler pour tout le monde". La conséquence de son goût très peu marqué.

PUB
PUB

Soulager la constipation

Laxative mais pas que ! L'huile d'amande douce facilite la digestion de manière générale. "C'est son action sur les intestins qui fait qu'on va mieux digérer donc a priori avoir un transit plus efficace", explique Céline Touati.

Pour la posologie, "une cuillère à café d'huile d'amande douce par jour (...) Pour les enfants, il vaut mieux aller sur une demi-cuillère à café et on fait ça pendant deux-trois jours".

Prudence néanmoins si la constipation s'installe. Elle peut être le symptôme d'une maladie plus grave et il est alors urgent de consulter. "L'huile est un remède mais elle ne va pas enlever la cause de la constipation", conclu l'experte.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé et validé par Céline Touati, naturopathe et nutrithérapeute le Mercredi 11 Juillet 2018 : 15h05
Source : "Mon alimentation santé facile : Brûler les graisses durablement et 68 recettes", Céline Touati, Jouvence Editions, 2017, ISBN : 978-2-88911-908-0
PUB
PUB
A lire aussi
Les cosmétiques à éviter sous le soleilPublié le 11/07/2016 - 15h02

Cosmétiques et soleil ne font parfois par bon ménage. Alors même qu’ils paraissent inoffensifs certains actifs et cosmétiques ne sont pas sans risque. Zoom sur les photosensibilisants à éviter pendant les vacances.

Mes cosmétiques pour l’été faits maison !Publié le 30/06/2014 - 07h34

Voici des ingrédients naturels et des recettes simples à réaliser soi-même pour embellir, nourrir et renforcer la peau et les cheveux confrontés pendant la saison estivale au soleil, à l’eau de mer, au chlore des piscines et autres expositions extrêmes.

Haro sur les pellicules !Publié le 27/05/2011 - 08h52

Totalement bénignes, les pellicules ne sont pas toujours faciles à vivre au quotidien. Fort heureusement, il existe aujourd’hui de réelles solutions pour venir à bout des pellicules

Plus d'articles