7 vérités sur la glycémie et le diabète de type 2
Sommaire

3 vérités bonnes à savoir si l’on est diabétique

Le diabétique doit surveiller plus attentivement sa bouche, ses pieds, ses yeux

Les plus petits vaisseaux sanguins périphériques étant les plus sensibles à l’hyperglycémie, le diabétique doit plus particulièrement surveiller sa vue et ses pieds. Outre les visites régulières chez l’ophtalmologiste, toute personne atteinte d’un diabète de type 2 doit systématiquement montrer ses pieds à son médecin, voire bénéficier très régulièrement de soins de podologie. La sphère bucco-dentaire est une autre zone très sensible chez le diabétique car une glycémie élevée rend vulnérable aux caries et aux autres maladies parodontales. Inversement, les parodontites accentuent le déséquilibre du diabète.

Les troubles du sommeil sont plus fréquents chez le diabétique.

Il existe une relation forte entre le sommeil et le diabète. Le manque de sommeil a été associé à un dérèglement du métabolisme des glucides. Inversement les diabétiques sont plus souvent atteints de troubles de sommeil que la population générale. C’est ainsi que les personnes souffrant de diabète sont de plus grands consommateurs de somnifères et d’hypnotiques. En pratique, il est très important de parler de ses troubles du sommeil à son médecin, que l’on soit diabétique ou non, afin de, respectivement, bénéficier d’une prise en charge adaptée et d’envisager un dosage de la glycémie pour dépister un éventuel diabète.

Le diabétique doit se faire vacciner contre la grippe.

Le diabétique est plus vulnérable face à la grippe, car les hyperglycémies fragilisent son système immunitaire. C’est ainsi qu’en cas de diabète de type 2 les risques de complications de la grippe sont plus importants : pneumonie virale, bactérienne, détresse respiratoire, etc. Le virus peut par ailleurs entraîner un déséquilibre du métabolisme glucidique aggravant les complications du diabète. En conclusion, les diabétiques doivent se faire vacciner contre la grippe tous les ans. Ils font partie des personnes fragiles bénéficiant de la gratuité du vaccin (pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Fédération française des diabétiques, http://www.afd.asso.fr.