3 techniques pour augmenter l'orgasme vaginal

Publié le 05 Juillet 2018 par La Rédaction E-Santé
Moins fréquent que l’orgasme clitoridien, l’orgasme vaginal est pourtant une source de plaisir intense. Point G, positions adéquates… Voici quelques conseils pour décupler la jouissance vaginale.
PUB
© Istock

Choisir les meilleures positions

Toutes les positions de Kamasutra ne stimulent pas le point G avec la même efficacité. Certaines d’entre elles sont plus propices à une pénétration profonde qui va exciter davantage les muqueuses du vagin. Le missionnaire, l’Andromaque ou encore la levrette sont des positions recommandées pour atteindre l’orgasme vaginal. Mais au-delà de la position elle-même, la durée de la pénétration revêt également une grande importance car l’extase féminine se construit lentement.

PUB

S’aider de ses doigts

Le point G, c’est la zone érogène de la cavité vaginale. Celui-ci est situé à quelques centimètres de l’entrée du vagin. Il est donc facilement stimulable à l’aide des doigts. Cela tombe bien parce que cette région anatomique particulièrement vascularisée a besoin de fermeté et de dextérité pour être excitée. Les doigts sont donc parfaits pour commencer le travail qui sera achevé ensuite par la pénétration.

PUB

Varier les angles de pénétration

La pénétration ne doit pas se limiter pas à un simple va-et-vient du pénis au sein du vagin. Pour être source de plaisir, elle doit être plus surprenante que cela. Le simple fait de varier le rythme des mouvements attise le désir de sa partenaire. Mais ce qui est encore mieux, c’est de tester des angles de pénétration différents pour avoir plus de chances de toucher le point G.