17 millions de jardiniers, 5000 tonnes de pesticides

Publié le 28 Février 2011 | Mis à jour le 01 Mars 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

On râle après les agriculteurs qui sont censés nous empoisonner, on achète des fruits et des légumes bios pour échapper à la malédiction des pesticides.

Mais dès qu'on voit des pucerons boulotter les petites fleurs prêtes à éclore sur nos rosiers, on se précipite sur le pschitt d'insecticide pour les occire. On balance larga manu des granulés anti-limaces, des produits pour éliminer les mauvaises herbes de la pelouse etc.

PUB
PUB

Le Ministère de l'Écologie démarre cette semaine une campagne de sensibilisation auprès des jardiniers amateurs dans le but de les dissuader d'employer des pesticides dans leur j ardin.

Vous pouvez télécharger ici la brochure de recommandations.

Bonne initiative car les pesticides domestiques ont évidemment les mêmes effets que ceux employés par les agriculteurs ! Ils polluent tout pareil les nappes phréatiques, ils sont tout aussi dangereux pour notre santé et celle de nos enfants. Le petit qui se roule dans la pelouse que Papy a traitée, ça n'est pas vraiment top !

Jardiniers, jardinières lecteurs de ce billet, que faites-vous pour lutter contre les pucerons, les limaces et les mauvaises herbes ?

J'attends vos trucs !

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés